AG Plouvorn Sur internet


R2 : Plouzané AC (B) - AG Plouvorn : 2-3 Le retour de Plouvorn (Le Télégramme)

publié le 4 déc. 2017 à 00:50 par Avant-Garde Plouvorn

Le leader incontesté Plouzané rencontrait son dauphin Plouvorn. Pourtant menés 2 à 0, les visiteurs ont renversé la situation grâce à une grosse seconde période.

Dès l'entame, le local Esneu adressait un joli centre que Mourdi transformaitd'une reprise acrobatique (1-0, 6'). Esneu, intenable sur son aile gauche, doublait la mise (2-0, 26'). Plouvorn revenait au score par Bellec (2-1, 36')

Quéméneur puissance deux

Les visiteurs appuyaient sur l'accélérateur en seconde période et leur capitaine Quéméneur ramenait les deux équipes à égalité (2-2, 52'). Ce même Quéméneur profitait d'un bon service de Romain Le Traon pour tromper André (2-3, 56'). Les choses se compliquaient pour Plouzané ave l'exclusion de son défenseur Guéguen (64'). Cette victoire permettait aux jouers de Gaëtan Marec de revenir à deux points des Plouzanéens. "Sur l'ensemble du match, ce n'est pas immérité", avouait le technicien plouvornéen.
"On fait une bonne entame et on concrétise. Sur la seconde période, Plouvorn a eu la maîtrise du ballon", analysait le coach plouzanéen Nicolas Sébert. 

La fiche technique :
Spectateurs : 120 environ
Arbitre : M. Leclerc (Guingamp)
BUTS : Plouzané : Mourdi (6'), Esneu (26'); Plouvorn : Bellec (26'), Quéméneur (52', 56')
Avertissements : Plouzané : Esneu (8'); Plouvorn : Elegoët (88'), Quéméneur (90').
Exclusion : Plouzané : Guéguen (64')


A. Bellec (Plouvorn AG) : « Je marche pas mal à l'affectif » (Actufoot 29)

publié le 30 nov. 2017 à 07:23 par Avant-Garde Plouvorn

Axel Bellec avait quitté le club à 22 ans, le revoilà le couteau entre les dents à 29 ans. Meilleur buteur du championnat avec sept réalisations en huit journées, l'attaquant fait partie de l'escouade chargée de ramener Plouvorn en haut de l'affiche. Si certains supporters l'ont accueilli avec le tapis rouge, ils ne doivent pas être mécontents de son rendement. Duo d'attaque Quéméneur-Bellec, objectifs collectifs et individuels, concurrence... le buteur se livre dans une interview.

A titre collectif, vous êtes deuxième au classement avec 24 points en 8 rencontres. A titre personnel, vous en êtes à 7 buts. Vous êtes de retour au club cette saison, peut-on parler d’un retour réussi ?

Oui, ça faisait deux saisons que Plouvorn descendait, c’était triste de les voir comme ça. On m’a contacté pour recréer une dynamique, je suis revenu en sachant qu’il y avait de très bons joueurs en place. Le niveau R2 est inférieur à ce que j’ai connu par le passé. Je me suis fixé l’objectif de marquer beaucoup de buts, si possible, et surtout de jouer la montée d’entrée. Ce qu’on est en train de faire. Dès le départ, plusieurs clubs nous ont désigné comme favori. La réserve de Plouzané est là avec huit victoires en huit matchs, c’est un peu la surprise. On les attendait en haut mais pas forcément à ce niveau. Ça montre qu’ils sont costauds et qu’ils vont être difficiles à bouger. Justement, on va les jouer ce week-end. Ça sera un gros test. C’était déjà un test contre Milizac (victoire 2 – 4 à la 7e journée), ils ont des gros joueurs qui ont un passé au-dessus mais ils ne sont pas encore réglés collectivement. Le but, ça va être de les battre pour qu’on reste collé à eux et qu’on joue la montée jusqu’au bout.

Plouvorn a une réelle puissance offensive puisque plusieurs joueurs sont capables de faire la différence. Vous êtes bien entouré…

L’avantage, c’est qu’on a de très bons joueurs. Les frères Le Traon (Romain, Johan et Alexandre) sont de très bons joueurs qui ont été titulaires en DH pendant de nombreuses saisons. Je tourne autour de Sacha Quéméneur qui est arrivé en janvier de Plabennec, il est passé par le Stade Brestois et par Guingamp. Je pense qu’on est peut être un des seuls clubs avec deux attaquants qui vont dépasser les 10-15 buts. C’est bien parce que si l’un de nous est absent, on réussira à se débrouiller parce qu’il y aura toujours un de nous deux pour marquer. On se connait bien avec le coach, il me laisse carte blanche. Quand il m’a recruté, il voulait que le club profite de mon expérience, il avait eu des échos sur moi. Sur le terrain, il me laisse beaucoup de liberté. Je marche pas mal à l’affectif et c’est ce qu’il réussit à faire.

« Ce n’est pas étonnant qu’on se retrouve en haut du classement des buteurs »

Ce titre de meilleur buteur, vous en parlez avec Sacha Quéméneur ?

Non, on n’en parle pas trop entre nous, mais je sais qu’il veut marquer et moi aussi. Mais on est altruiste, ça reste bon enfant. Dès qu’il peut me faire la passe, il le fait et moi aussi. On n’est pas à se tirer la bourre, on essaie de jouer collectif.

Il y a pas mal de postulants dans ce championnat, notamment avec des visages que vous connaissez…

Oui, il y a Rénaldo Moutinho (Saint-Pierre Milizac) qui a joué en DH à Plabennec et en CFA au Stade Plabennecois. Il y a Gaëtan Arguilhé (US Cléder), qui a joué en National avec le Stade Plabennecois et en CFA à Concarneau. On se retrouve tous au même niveau au même moment. On a joué ensemble, on se remémore des souvenirs. A mon avis, ce n’est pas dans tous les départements qu’on retrouve des joueurs de ce niveau en R2. On a tous entre 29 et 30 ans et ce n’est pas étonnant qu’on se retrouve en haut du classement des buteurs. Et il y a Sacha Quéméneur, qui est plus jeune et qui a connu le CFA à Plabennec,

Est-ce que vous souhaitez passer un message à ces concurrents ?

J’espère finir devant eux ou que le titre de meilleur buteur finisse au moins à Plouvorn, pour Sacha ou moi. Ça voudra dire qu’on aura fait une grosse saison et qu’on ne sera pas loin de passer.

Propos recueillis par David Guitton

http://www.actufoot.com/29/a-bellec-plouvorn-ag-marche-mal-a-laffectif/

Bons résultats chez les U11 (Le Télégramme)

publié le 29 nov. 2017 à 00:37 par Avant-Garde Plouvorn   [ mis à jour : 30 nov. 2017 à 22:54 ]

Les éducateurs U11, Nathan Le Vot, Ronan Hellegoet, Kevin Riou et Jean Léa, ont eu de bons résultats, samedi, avec leurs jeunes.L'Avant-Garde recevait le dernier du classement, Ploudaniel, dimanche. Les coéquipiers d'Aurélien Déniel n'ont pas fait de détail, en s'imposant 5 à 0, avec deux buts de Sacha Quéméneur, deux d'Alex Le Traon et un d'Axel Bellec. « C'est un match maîtrisé, en marquant cinq buts sans en encaisser », a expliqué Gaëtan Marec, entraîneur plouvornéen. L'équipe réserve a obtenu le match nul, 1 à 1, à Landerneau, avec un but de Simon Mingam. L'équipe de l'entraîneur Guillaume Davy a perdu la première place au profit de Plougastel. Chez les jeunes, les U11 A ont gagné, 13 à 1, face à Morlaix. Les U11 B ont fait match nul, 4 à 4, contre Morlaix B. À noter, la première défaite en poule des U10, 6 à 3, contre Pleyber-Christ.

Photo : Les éducateurs U11, Nathan Le Vot, Ronan Hellegoet, Kevin Riou et Jean Léa, ont eu de bons résultats, samedi, avec leurs jeunes.

L'équipe A l'emporte à Milizac (Le Télégramme)

publié le 23 nov. 2017 à 01:15 par Avant-Garde Plouvorn

L'entraîneur plouvornéen, Gaëtan Marec, s'est dit satisfait de la prestation des jeunes et des cadres.Football. Dimanche, l'équipe fanion de l'Avant-Garde est allée chercher une belle victoire, 4 à 2, à Milizac, comme l'explique l'entraîneur, Gaëtan Marec : « Revenir de Milizac avec 3 points, c'est bien, mais c'est surtout la qualité de notre prestation qui est à retenir. Les jeunes, comme les cadres, ont su répondre présent. À nous de renouveler cet investissement pour les prochaines rencontres ». Les buteurs du jour sont Sacha Quéméneur (par deux fois), Romain Le Traon et Axel Bellec. L'équipe réserve, malgré son match nul, 1 à 1, contre Plounévez - Lanhouarneau, reste première de son groupe de R3. L'équipe C obtient le même résultat, 1 à 1, face à Plouescat. Sébastien Quéré est le buteur local. Chez les jeunes, en U17, les Plouvornéens ont été battus à Lannion, 3 à 0. En Coupe de Bretagne, les U15 se qualifient pour les seizièmes de finale, aux penaltys, face à Baud.

Les Plouvornéens ont du batailler (Le Télégramme/Foot 29)

publié le 20 nov. 2017 à 00:51 par Avant-Garde Plouvorn   [ mis à jour : 23 nov. 2017 à 01:13 ]

Milizac a bien lancé les débats mais n'a pas pu conserver son avance, la faute à la puissance offensive Plouvornéenne, qui aura forcé la décision dans ce match de bonne facture.

Les Milizacois prennent les devants sur une belle frappe en pivot de Moutinho, qui surprend Déniel (14'). Plouvorn, qui a été malchanceux en première période, passe la surmultipliée à l'heure de jeu. Quéméneur marque en force pour faire revenir son équipe dans le match (59') puis profite d'une belle ouverture de Maguer pour signer un doublé avec la complicité du poteau (66')

Grosse réaction plouvornéenne
En moins d'un quart d'heure, le match bascule et Plouvorn réalise le break par Romain Le Traon, qui devance la sortie de Salaün (73'). Pourtant, Milizac n'abdique pas à l'image de Libam, qui s'arrache pour réduire l'écart (86'). Après une action confuse qui aurait pu amener un penalty à Libam, c'est Bellec qui clôt le suspense en parvenant à se retourner et à marquer en puissance (88').
                            Photo : Foot 29 (site internet)
De quoi ravir Gaëtan Marec : "L'investissement des garçons a fait la différence. Les joueurs savaient qu'on venait jouer une très grosse équipe. Sincèrement, je pense qu'on fait une très belle perf' et pas beaucoup d'équipes viendront gagner contre cet adversaire-là".
Pour Yohann Boulic, aussi, le succès plouvornéen est logique : "On a fait 15-20 minutes pas mal. On a essayé de tenir le score jusqu'à la mi-temps. Les meilleurs ont gagné, il n'y a pas grand chose à dire. On aurait pu revenir aprè le 3-2 mais en terme de maîtrise, leur match est plus abouti".

Fiche technique
Environ 180 spectateurs
Arbitre : Julien Carnec
BUTS : Milizac : Moutinho (14'), Libam (86'); Plouvorn : Quéméneur (54', 66'), R. Le Traon (73'), Bellec (88')



Plouvorn va pouvoir se jauger à Milizac (Actufoot 29)

publié le 18 nov. 2017 à 15:43 par Avant-Garde Plouvorn


Hier, Y. Boulic s’est inscrit dans le sentiment général en citant Plouvorn comme « un favori » du championnat. Vous semblez assumer ce statut jusqu’à présent…

De manière globale, c’est vrai que tout le monde nous annonce favori. C’est plutôt valorisant et ce n’est pas forcément incohérent vu l’histoire du club. Mais on reste sur deux descentes de rang. C’est ma première saison, on repart sur un nouveau projet et j’apprends à connaitre mon effectif. On s’améliore, les joueurs progressent et le projet avance. Ça se met en place doucement. Ça prend du temps de mettre en place un projet sportif, on doit créer une identité de jeu et adapter l’environnement. Ça peut être compliqué sur certains matchs. Il faut être capable de faire abstraction de cette étiquette de favori et faire nos matchs un à un.

Comment gérez-vous vos ambitions et cette mention ?

Aujourd’hui, je suis content d’avoir à mener ce nouveau projet à Plouvorn, avec des joueurs qui ont une forte personnalité mais qui sont adorables. Les joueurs sont exigeants avec eux-mêmes et avec leurs partenaires. Il ne faut pas que les émotions prennent le dessus. Évidemment, on veut monter. Le plus important, c’est le chemin. Il faut construire ce projet, on peut faire de très belles choses avec la patience. Je veux que mes joueurs lâchent prise. Il y en a qui sont touchés après ces deux dernières saisons. On est à quatre victoires, un nul et une défaite. Sur les deux ou trois dernières semaines, ils sont dans le vrai. Si on monte, ce sera juste logique. Si ce n’est pas le cas, on va dire que ce n’est pas normal. Il faut gérer ça et vivre avec cette étiquette. Bien sûr que l’objectif est de monter, mais le travail peut nécessiter du temps et il faut l’accepter.

Ambitions toujours : quels seront vos objectifs demain ?

C’est un championnat qui n’est pas facile à jouer, chaque rencontre est difficile. On est prêt et on aborde les matchs un à un. On va affronter une belle équipe demain. Vu la qualité de leurs joueurs, Milizac fait aussi partie des favoris. Je pense à Coulibaly, Salaun, Ibam, Moutinho, Quellec et Cédric Fabien, qui vient de signer. Comme pour chaque match, on va là-bas pour faire un truc. C’est dans notre mentalité. C’est une partie hyper sympa à jouer, face à une formation de qualité. C’est très intéressant, on va savoir où on en est.

La composition probable : Deniel – K. Amadi, Elegoet, Coquil, A. Hamadi – Le Vot, J. Le Traon, Prigent – R. Le Traon, Bellec, Quemeneur. Remplaçants : Le Bihan, Creignou, Maguer

Les U11 remportent la très relevée Futsal Armor Cup !!

publié le 12 nov. 2017 à 11:01 par Avant-Garde Plouvorn   [ mis à jour : 12 nov. 2017 à 11:05 ]

Les U11 ont brillament remporté le tournoi, organisé sur 2 jours  à la salle de la Cimenterie de Landerneau par le club du FAR Logonna. Un grand bravo aux joueurs, à leurs coachs Nathan Le Vot et Johann Thépaut, et aux parents qui les ont accompagnés pendant ces deux jours, pour cette grosse victoire au vu du plateau très relevé (Stade Brestois, Guingamp, Lorient...).

Leur parcours en détails
Poules qualificatives (samedi matin) 
AGP 0-1 FC Lorient
AGP 0-0 UF Saint Herblain
AGP 2-1 Plabennec
AGP 0-0 FAR Logonna
Tournoi principal 
AGP 1-0 Stade Brestois
AGP 1-0 US Concarneau
1/4 finale : AGP 1-0 Plabennec
1/2 finale : AGP 3-1 USSA Vertou
Finale : AGP 1-1 (2-0p.) St Brieuc

        






Merci à Nathalie Le Bihan Moreau pour les photos - Page facebook de la Futsal Armor Cup 


L'interview Livre de la Jungle avec.... Aurélien "Tarzan" Herry

publié le 10 nov. 2017 à 03:29 par Avant-Garde Plouvorn

Aurélien Herry, dit Tarzan, a, comme il le dit « l’AGP dans le sang ». Joueur depuis les débutants à Plouvorn, il n’apprend vraiment à taper dans un ballon, selon ses dires, qu’en U15 en compagnie de Sylvain Creignou, mais arrête cependant l’année suivante…. Il est aujourd’hui un bénévole très actif, toujours prêt dès que l’on appuie sur son bouton AGP…

 

Tarzan (le joueur) au foot :

Ton poste : C’est très simple, Joker ! Je rentrais quand quelqu’un était fatigué. Je n’avais pas de pieds ni de main, mais l’envie me permettait de rentrer à n’importe quel poste !

Le poste où tu préférais jouer : Défenseur. C’est là où je pouvais tirer le meilleur de moi-même avec des gestes plus simples à réaliser comme… les tacles.

Ton surnom à l’époque : déjà les mêmes que maintenant : Jackson, Tarzan …

Ton geste favori : Ahhh la louche !! Pour ça j’étais le meilleur. Après ça sert pas à Résultat de recherche d'images pour "louche"grand-chose sur un terrain, c’est vrai… Je me rappelle une fois à l’échauffement, à Lampaul en U13, quand les autres s’entraînent à faire des passes ou des frappes, moi je ne faisais que des louches ! Sylvain Creignou m’a lancé le pari de réussir à en faire une au-dessus du grillage, et j’ai réussi ! Une grande fierté.

Ton modèle : à la base, Yvon Leroux. Puis Thierry Kerriou pour son côté incisif envers les joueurs adverses, comme moi à l’époque. Et maintenant, mon joueur préféré, c’est Simon Mingam, le meilleur buteur de l’AGP.

Ton premier souvenir de joueur : en U13, un vendredi à l’entraînement, Oliv « Babak » Morvan, dit à tout le groupe que si même moi j’arrive à marquer le lendemain contre Plouénan en Coupe, il sera obligé de marquer aussi en Coupe de France contre Pontivy juste après. Et miracle, j’ai marqué le seul but de ma carrière ce jour-là, du gauche en plus, sur un centre et après que 2 autres joueurs aient raté le ballon au premier poteau. Et évidemment Babak n’a pas marqué le soir, pari gagné !!

Et le meilleur : En U13 toujours, un match à Ploudiry je crois, on perd le ballon et l’équipe adverse part en contre-attaque, je me retourne et je vois qu’aucun de nos défenseurs ne couvre le côté gauche derrière…. Mais je comprends très vite pourquoi quand je vois que PE Boulch est en fait en train de cueillir des pâquerettes le long de la ligne de touche !! Résultat, je pique un sprint pour rattraper l’attaquant, mais en vain, but pour l’adversaire…

La prépa idéale d’avant match selon toi : c’est pas avant les matchs, mais avant les entraînements, on allait se planquer dans un champ de maïs avec Creignou et PE et, comment dire… on apprenait à découvrir notre corps !! Chacun de son coté, hein…

Le joueur avec qui tu préférais jouer : Sylvain Creignou, parce que quand tu joues avec lui, ça te met la pression pour être meilleur. Il ne râle jamais, il ne se la pète pas, et c’est un super joueur. C’est pour ça qu’il est capitaine de la B.


Tarzan (le bénévole) au foot :

Ton poste : à la base bénévole de la C à la touche mais de plus en plus bénévole de tout le club… il suffit d’appuyer sur le bouton AGP et c’est parti… D’ailleurs j’ai aussi entraîné la D à un moment où je me disais qu’il fallait que je fasse quelque chose pour l’AGP. Jouer dans le groupe de Berrien, Scrignac, Huelgoat, ça m’a appris ce qu’est le football ! D’ailleurs, à cette époque, Max Saillour était tout le temps sur le banc en D, quel chemin pharaonique il a parcouru depuis ! (la preuve en photo)

Ton geste favori : Ahhh j’adore attendre 2-3 secondes que les joueurs s’énervent en ensuite seulement lever le drapeau ! Si en plus il y a quelques chauvins derrière la main courante pour envoyer quelques noms d’oiseaux, c’est le pied !

Ton modèle : Loul Guéguen pour tout ce qu’il a fait pour que l’AGP en soit là aujourd’hui, et Kéké Le Mignon, pour tout ce qu’il a donné pour le club, et qu’il continue de donner aujourd’hui.

Ton petit rituel d’avant match : boire de l’eau (1,5L) pour essayer d’être sobre au maximum

Et celui d’après match : qu’il y ait victoire, nul ou défaite, boire un pot, se rassembler et discuter pour débriefer, mais surtout boire un pot !

 

Tarzan dans la vie :

Ton métier : charpentier-couvreur, principalement pour les bâtiments agricoles

Ta plus grosse qualité : je pense que je suis généreux

Ton plus gros défaut : je déteste les faux et je n’aime pas ceux qui parlent mais ne font rien ensuite. 

Ton passe-temps préféré : voir des matchs de foot, ou boire des mousses en regardant des matchs de foot. Et filer un coup de main à mes potes sur leurs chantiers.

Ton rituel du matin quand tu te lèves : m’éclabousser la tronche de flotte pour bien comprendre ce qu’il s’est passé la veille

Ton plat préféré : les nuggets de poulet maison de Fabienne !!

Et ta boisson préférée : la bière

Ton film préféré : Never back down

Ta musique du moment : Sweet Home Alabama de Lynyrd Skynyrd 

Si tu pouvais passer une soirée avec trois personnes célèbres (actuelles ou du passé), qui choisirais tu ? Zinédine Zidane, Johan Zarco, le pilote de moto, et Cyril Hanouna, j’aime bien sa débilité.

                             
Bilan de la soirée

Le mot de la fin : merci à Ludo Bodol de m’avoir laissé squatter ses toilettes pour pouvoir être au calme le temps de l’interview.

Le dernier mot de la fin : Je suis avec PE Boulch au moment où on se parle, c’est vraiment un mec super, beau gosse avec sa banane à la Elvis, si j’étais une nana, je sortirais avec lui c’est clair, donc mesdemoiselles n’hésitez pas, il est célibataire !!!

L’image contient peut-être : 1 personne, debout et intérieur


AS Brest - AG Plouvorn : 1 - 1 Un nul logique (Le Télégramme)

publié le 30 oct. 2017 à 01:18 par Avant-Garde Plouvorn

Cette rencontre entre Brest et Plouvorn ne restera pas dans les annales car lors des 90 minutes les spectateurs n'ont pas eu beaucoup l'occasion de vibrer. D'entrée de jeu sur un bon centre de Lia, Fofana oblige Séach le portier visiteur sauvait les siens en s'imposant des pieds (6'). Les Plouvornéens répondent par une reprise de volée de Bellec qui passe largement au dessus de la transversale de Denniel (17'). Sur un bon service de Virmaux, Le Berre l'avant centre local se fait accrocher dans la surface par Séach, pénalty indiscutable que Richard transforme (1-0, 36').

Plouvorn égalise


Juste après l'heure de jeu sur un centre de Prigent, Bellec est à la réception et du plat du pied ne laisse aucune chance à Denniel pour l'égalisation (1-1, 61'). Bien servi dans l'axe Fofana tente de lober Séach, mais ce dernier gagne son face à face (72') et le coup franc brossé d'Hendrycks est détourné en corner (78') alors que la tentative de Romain Le Traon oblige Denniel à une sortie aux poings (82'). 

La fiche technique 
Arbitre : M. Tadier. 
Spectateurs : 60 environ 
BUTS. Brest : Richard (36' sp) ; Plouvorn : Bellec (61').

Plouvorn (B) bat Guiclan 2-0 et s'offre le derby (Le Télégramme)

publié le 30 oct. 2017 à 01:10 par Thibault Troadec

Au terme d'un match disputé et équilibré, la réserve plouvornéenne s'est offert le derby face à Guiclan (2-0). Les Plouvornéens ont ouvert le score sur un malheureux CSC de Kristen Bloc'h, qui déviait un centre tendu de Mickaël Moal (22'). Guiclan a essayé de revenir au score à plusieurs reprises, notamment sur coup franc, mais ce sont bien les Plouvornéens, plus réalistes, qui terminaient la marque par Simon Mingam. Les Jaune et Noir peuvent avoir le sourire, ils sont leaders de la poule B de Régional 3. (Photo Anthony Le Jeune)

1-10 of 359