AG Plouvorn Sur internet


Dans la famille Philip, à Plouvorn, la passion du football se transmet de génération en génération (Le Télégramme)

publié le 10 déc. 2021, 01:23 par Thibault Troadec

À Plouvorn, dans la famille Philip, la passion du football se transmet de génération en génération.
 Dans la famille Philip, le football est une passion.

Dans la famille Philip, le football fait partie du quotidien. Stéphane, le père a été le capitaine de l’Avant-Garde de Plouvorn. Il est aussi, depuis cette saison, l’adjoint de Benjamin Le Reste, le coach de l’équipe fanion.
Noa, 10 ans, joue en U11, Mattéo, 14 ans en U15 et l’aîné, Tom, 17 ans, est le capitaine des U18 qui disputeront, samedi 11 décembre 2021, le premier tour fédéral contre les U18 du Stade Lavallois. « J’ai fait quelques apparitions dans l’équipe première, indique Tom, mais je joue régulièrement avec les U18 en championnat R1 ». Venant du Stade Brestois mais plouvornéen de naissance, le capitaine des U18 explique ce bon parcours par une excellente ambiance dans le groupe : « On est une vraie bande de potes et en plus, il y a du très bon niveau ».

400 supporters attendus samedi
Le match aura lieu au stade Guy de Réals. Un atout pour les jeunes U18, coachés aussi par Benjamin Le Reste. « Il y avait plus de 200 spectateurs au stade Claude Faou le 20 novembre, ajoute Tom. On attend 400 supporters ».
Chez les supporters, il y a les deux frères de Tom qui seront présents : « C’est une superbe génération », confirme Mattéo. Pour Noa, ce parcours fait rêver : « Quand tu vois l’ambiance qu’il y a autour de ça, c’est formidable ce qu’ils font ».

« Il faudra se faire mal pour le copain à côté »
Stéphane a lui aussi participé à plusieurs parcours de coupe de France avec des septième et huitième tours mémorables « Ils ont beaucoup de solidarité entre eux. S’ils ont la niaque, les valeurs ressortiront naturellement. Il faudra se faire mal pour le copain à côté. Les parcours en coupe se font comme ça ».
La maman, Isabelle (Le Mestre), suit également le parcours de ses garçons et la Gambardella. Elle avoue qu’elle aurait bien voulu se diriger sur le foot mais son parcours en National 1 avec Plouvorn HB a été très accompli.

Pratique
Match samedi 11 décembre 2021 à 14 h 30 au stade Guy de Réals. Entrée 2 €.

Dans le Léon, les Azou sont gardiens de but de père en fils (Le Télégramme)

publié le 18 nov. 2021, 02:41 par Avant-Garde Plouvorn

L’Avant-Garde Plouvorn jouera le dernier tour régional de la Coupe Gambardella contre Pontivy, samedi 20 novembre. Dans les cages se trouvera Lucas Azou, fils de Dominique, ancien gardien du Stade Léonard Kreisker. Tous deux partagent la même passion pour ce poste bien particulier.

Les U18 de l’Avant-Garde Plouvorn disputeront, samedi 20 novembre, le dernier tour régional de la Coupe Gambardella contre Pontivy. Rappelons que les Plouvornéens ont auparavant éliminé Cesson et Coataudon. Dans les cages, on retrouvera Lucas Azou.

Un papa joueur du Stade Léonard Kreisker
Et dans cette famille, le poste de gardien de but est une tradition puisque le père de Lucas, Dominique, fut le gardien emblématique du Stade Léonard Kreisker (SLK) durant les années de D3 et D4. « Je suis content qu’il ait opté pour ce poste, souligne Dominique Azou. Ça nous permet d’échanger sur ce rôle spécifique ». Ce que confirme son fils : « Lorsqu’on regarde un match à la télé, on analyse la prestation du gardien. »
À lire sur le sujetBernard Grall et Dominique Azou, gardiens du temple du Stade Léonard Kreisker

Analyse et auto-critique
Lucas Azou admet que pour arriver au même niveau que son papa, il faut beaucoup de critères et travailler énormément. Titulaire du brevet d’éducateur, Dominique Azou donne quelques conseils à son fils : « Il n’y a jamais de tension. Nos échanges portent sur ce qu’il aurait pu faire de mieux. Lucas acquiert de l’expérience. Son auto-critique est assez proche de la mienne. »
L’ancien gardien du SLK estime que la posture a changé sur ce poste. « A notre époque, on était plus dans l’agressivité, dans les sorties par exemple. Aujourd’hui, les gardiens doivent être bons partout et notamment dans la relance au pied. Le poste n’a plus rien à voir. Lucas a plus de qualité que moi à son âge ».

Une équipe solidaire
Pour samedi, Lucas Azou espère une qualification à domicile : « On les a battus en championnat. Ce sera un match équilibré. Mon équipe est solidaire, c’est ça notre force. » Le papa aussi a confiance en cette équipe : « Le coach, Benjamin Le Reste, a créé une équipe qui fait preuve d’abnégation et d’altruisme. »

Pratique
Avant-Garde Plouvorn - Pontivy : match au terrain synthétique, samedi 20 novembre, à 15 h. Entrée gratuite.


Les U10 de Plouvorn se qualifient pour le challenge du printemps de Guipavas (Le Télégramme)

publié le 3 nov. 2021, 09:34 par Thibault Troadec


Les U10 de l’Avant-Garde de Plouvorn se sont qualifiés, vendredi 29 octobre, pour le challenge du printemps de Guipavas qui aura lieu le 30 avril et 1er mai 2022. L’équipe composée de Liham Caroff, Arthur Roguez, Nolann Merrien, Alexis Villeneuve, Victor Abiven, Loris Garry, Martin Lemaire, Maxence Lenault, Liam Gouareguer et Mathéo L’Errol est coachée par Karim Hamadi.

Les U10, grâce à leurs victoires contre le Landi FC, Lesneven et Milizac, auront l’honneur de rencontrer les jeunes des clubs professionnels en mai. « Le club continu de progresser, explique Sébastien Jaffres, président de la section jeunes, ce qui permet aux joueurs d’avoir accès à des tournois de haut niveau. À noter que les U12 se sont aussi qualifiés pour ce grand tournoi.

Dimanche 31 octobre, l’équipe réserve s’est rendue à Plounévez-Lochrist pour le compte de la Coupe du Conseil Départemental. Les garçons de Jean-Lou Trébaul se sont qualifiés aux penaltys après avoir obtenu le match nul, 0 à 0.L’équipe C, en Coupe du District, s’est imposée facilement, 6 à 1, face à Sainte-Sève.

AGP 0-2 Fougères : revue de presse (Le Télégramme)

publié le 3 nov. 2021, 09:31 par Thibault Troadec

L’aventure de la Coupe de France se termine pour l’Avant-Garde de Plouvorn [en images] (Le Télégramme)



L’Avant-Garde de Plouvorn n’ira pas plus loin en Coupe de France. Dimanche, les joueurs locaux ont été battus par ceux de Fougères, 0 à 2.

500 billets avaient été pré-vendus pendant la semaine pour le match de Coupe de France Avant-Garde Plouvorn contre le Drapeaux de Fougères. Dimanche 31 octobre, c’est au moins 1 000 spectateurs qui étaient présents pour ce sixième tour. Avec une organisation optimale, les dirigeants de l’Avant-Garde avaient bloqué la rue du Troérin qui accède au stade Guy de Réal afin de contrôler le passe sanitaire et s’assurer de la bonne organisation de l’événement.

À une demi-heure du coup d’envoi, les supporters plouvornéens commençaient à donner de la voix et arboraient fièrement de multiples banderoles tout autour du stade. Les jeunes sont aussi allés de leurs pronostics comme Tanguy et Martin, 12 ans : « On voit Plouvorn gagner 2 à 1. On va se qualifier ». Tous sont confiants envers leurs protégés. Du côté des supporters de Fougères, ce sont les mêmes attentes : « J espère que ça sera un bon match, d’abord, souligne Pascal ». Pour Alexis, venir affronter Plouvorn sur son terrain ne sera pas chose facile. « On sait que c’est dur de gagner ici. S’il y a qualification, la fête sera encore plus belle ».

Et effectivement, ce sont les Bretilliens qui gagneront ce match et qui s’envoleront pour le septième tour. Avant la fin de la première mi-temps, les joueurs de Benjamin Le Reste encaissent un premier but. Et pourtant, ils auraient pu mener au score. La seconde mi-temps, les Jaunes et Noirs poussent mais ce sont les Fougerais qui enfoncent le clou à la 91e minute. La messe est dite. Score final : 0 à 2.

« On aurait mérité de gagner. On sait créer des occasions, a réagi le coach, Benjamin Le Reste. Maintenant place au championnat et bravo à mes joueurs pour ce parcours ».





Coupe de France : Fougères se qualifie sans briller face à Plouvorn



Plouvorn (R2) n’est pas passé loin de l’exploit face à Fougères. Les Finistériens se sont fait contrer durant les temps additionnels pour laisser la qualification aux pensionnaires de 

La rencontre démarrait sur un bon rythme avec un pressing constant de Plouvorn. Les locaux se procuraient deux opportunités par Le Lann dont les frappes étaient à chaque fois détournées par Hamelin (18’ et 26’). Les visiteurs essayaient bien de construire du jeu mais trouvaient face à eux des Plouvornéens accrocheurs, rapides en contre-attaque et bien organisés défensivement. Fougères se montrait enfin dangereux par Gueye qui ne pouvait ajuster sa tête (41’). Le Lann bien lancé par Le Han perdait également son duel face à Hamelin (44’). Dans la continuité, sur un débordement de Simon, Martin ouvrait la marque avec l’aide du poteau, juste avant la pause (0-1, 46’).

A la reprise, si Martin ratait sa reprise de volée dans la surface (54’), Maguer idéalement servi par Le Han manquait également une belle occasion d’égaliser (62’). Plouvorn était à l’attaque, porté par de nombreux supporters, mais malgré les nombreux tirs ou coups francs les Finistériens n’arrivaient pas à trouver la faille. Bloch portait une fois encore le danger dans la défense visiteuse laquelle se dégageait en catastrophe (88’). Dans le temps additionnel, Mezange du plat du pied assurait la victoire et la qualification de Fougères (92’).

Thomas Loaec, capitaine de Plouvorn, soupirait : « Ça fait mal de perdre cette rencontre ! On pouvait prétendre à mieux, c’est dommage. Il va maintenant falloir se remettre dedans pour affronter le championnat ». Pierre-Yves David, coach de Fougères, reconnaissait que « certains joueurs n’ont pas été à la hauteur de l’évènement face une belle équipe de Plouvorn. Mais on est qualifiés ! »

La fiche technique

Arbitre : A. Coet

BUTS.. Fougères : Martin (46’), Mezange (92’)

Avertissements. Plouvorn : Hilarion (58’), Loaec (90’) ; Fougères : Simon (65’)


Coupe de France : à l’AG Plouvorn, une histoire de familles entre cousins


L’élimination du club nord-finistérien, dimanche au 6e tour de Coupe de France, n’a pas fait que des malheureux chez les joueurs locaux…



Tom Philip (à gauche) et Pierre Mest (à droite) ont pleinement participé à ce 6e tour de Coupe de France avec Plouvorn.

Dans la défaite, il y a parfois du bon à retirer. Battu au sixième tour de la Coupe de France dimanche par Fougères (2-0), l’AG Plouvorn est sorti avec les honneurs. Mais dans l’histoire d’un match, il y a parfois d’autres histoires. Celle-ci concerne deux cousins, Pierre Mest et Tom Philip, 17 et 18 ans, et pour la première fois dans la même équipe, dimanche. Si le premier a joué, l’autre est resté sur le banc, mais les deux protagonistes, malgré la défaite, ont accepté de prendre la pose à la fin du match. Une photo qui aura capté un moment de famille comme on en voit souvent dans les clubs de football amateur.

Les photos du 6ème tour face à Fougères (Crédit : Guillaume Siohan)

publié le 3 nov. 2021, 09:20 par Thibault Troadec   [ mis à jour : 3 nov. 2021, 09:21 ]

Coupe de France : Le Menn-Velly, les deux font la paire à Plouvorn (Le Télégramme)

publié le 29 oct. 2021, 04:18 par Avant-Garde Plouvorn

Face à Fougères (N3), au 6e tour de la Coupe de France, l’AG Plouvorn pourra compter sur son duo Le Menn-Velly, rouage essentiel de l’équilibre plouvornéen.
 Bruno Velly (à gauche) et Alexandre Le Menn (à droite) forment un duo essentiel dans l’entrejeu de Plouvorn. (Photo Alain Duval)

Rouage essentiel de l’entrejeu plouvornéen, le duo composé d’Alexandre Le Menn et de Bruno Velly donne sa pleine mesure depuis le début de saison. « Ce sont deux joueurs très utiles dans l’équilibre de l’équipe, sur le terrain et en dehors, relève leur coach, Benjamin Le Reste. Le jeu d’Alexandre a gagné en maturité, son rôle est d’orienter rapidement nos offensives. Et puis il ferme très bien le couloir de jeu direct de notre adversaire ».
L’intéressé ne cache pas s’épanouir cette saison. « À l’image de l’équipe, qui tourne plutôt bien, et grâce aussi à l’ambiance générale du club ». Son duo avec Bruno Velly ? « Bruno, c’est la maturité, la force tranquille ». Avec Velly, Benjamin Le Reste sait en effet pouvoir compter sur un cadre hors pair. « Bruno a une excellente touche technique et un gros volume de jeu. C’est un joueur réfléchi qui possède une grande expérience ».

« Nous sommes copains en dehors »

L’ex-Clédérois revient sur sa complémentarité avec Alexandre Le Menn. « Je vais un peu plus vers l’avant que lui, qui est plus défensif. Nous sommes copains en dehors et, si ça se passe bien sûr le terrain, c’est parce que ça bosse à l’entraînement. Mais c’est aussi parce que nos coéquipiers nous soulagent si besoin ».

Ce sixième tour face à Fougères, les deux compères l’abordent avec envie et prudence. « Nous jouerons avec nos armes, l’essentiel sera de ne pas déjouer », glisse Le Menn, quand Velly veut envisager le meilleur. « Ce sera forcément compliqué, leur classement en N3 parle pour eux. Mais il faut y croire ».



Coupe de France : les anciens joueurs de l’Avant-Garde de Plouvorn croient à la victoire contre Fougères (Le Télégramme)

publié le 27 oct. 2021, 02:33 par Thibault Troadec

Quatre anciens joueurs de foot de l’Avant-Garde de Plouvorn partagent leurs souvenirs et leurs espoirs, avant le match du 6e tour de la Coupe de France qui opposera le club à celui de Fougères, dimanche 31 octobre.
Pour l’occasion, Jean-François Roguez, Régis Cueff, Thierry Kerriou et Mick Moal ont revêtu leur maillot de la Coupe de France.

Mick Moal, Jean-François Roguez, Régis Cueff et Thierry Kerriou ont plusieurs points communs. Tous les quatre Plouvornéens, ils ont presque le même âge (39 ou 40 ans) et ont tous joué à l’Avant-Garde, l’équipe de foot locale. Surtout, ils ont partagé des saisons exceptionnelles. Comme en 2002, lorsqu’ils ont atteint le 8e tour de la Coupe de France avec leur club. L’un après l’autre, ils ont vaincu leurs adversaires sur le terrain. Au 6e tour, le Stade plabennecois qui était en CFA 2. Puis le Stade brestois au 7e tour, évoluant en National.
Ils ont aussi participé aux aventures Coupe de France, entre 2000 et 2008. Avec un 8e tour au stade Ménez-Paul à Brest contre La Vitréenne, en 2006. « C’est sur ce match que nous avons le plus de regrets, confie Régis. Nous aurions dû nous qualifier pour les 32es de finale ! »

« Le bourg de Plouvorn était en folie ! »

Les quatre acolytes se remémorent ces moments partagés. « Je me souviendrai de ces moments toute ma vie, témoigne l’ancien avant-centre, Thierry. Le bourg de Plouvorn était en folie ! Quand on nous croise dans la rue, les gens en reparlent toujours ».
Un parcours de Coupe de France ne se dessine pas à l’avance, explique Jean-François : « Les matchs arrivent comme ils viennent. Ce sont souvent les exploits qui construisent le groupe. En 2002, au premier tour, nous avons failli nous faire éliminer par Saint-Pol-de-Léon. Nous avons gagné aux penaltys. » D’ailleurs, rappelle Mick, la saison suivante, en 2003, ils se sont fait éliminer dès le premier tour contre Plouescat.

6e tour de la Coupe de France dimanche 31 octobre

Dimanche 31 octobre, au stade Guy-de-Réals, l’Avant-Garde de Plouvorn affrontera Fougères (N3) pour le sixième tour de la Coupe de France. Les quatre anciens joueurs sont persuadés de la qualité du groupe plouvornéen, entraîné par Benjamin Le Reste. « Le poids de l’histoire de la Coupe de France est là, indique Régis. Les Bretilliens sont prévenus ! » Et les quadragénaires s’accordent sur quelques conseils aux joueurs actuels : combativité, bien gérer ses émotions et garder les valeurs du club.





R2 : Plérin a su punir Plouvorn (Le Télégramme)

publié le 25 oct. 2021, 03:56 par Thibault Troadec   [ mis à jour : 25 oct. 2021, 03:56 ]

FACE À UNE ÉQUIPE DE PLOUVORN PEU EN RÉUSSITE, PLÉRIN A SU PRENDRE LES TROIS POINTS À L’EXTÉRIEUR (1-2), CE DIMANCHE.


Plérin a raflé la mise à Guy de Réal, dimanche, contre une équipe de Plouvorn qui a été punie pour n’avoir pas su concrétiser ses nombreuses occasions. Dès la 18e minute, suite à un corner pour Plouvorn, Plérin partait en contre par l’intermédiaire de Philippe qui trouvait Duprey en profondeur. Ce dernier ne se faisait pas prier pour venir tromper Thiebault.

Le deuxième but de Plérin venait d’un centre de la droite. Duprey remisait de la tête, puis Plouvorn tentait de dégager mais Walter mettait son pied en opposition et était tout heureux de marquer (57’). Les Plouvornéens réagissaient et trouvaient enfin la solution. Magueur lançait en profondeur Tanguy pour venir gagner son face-à-face avec Rault (63’). Plus aucun but n’était inscrit et Ludovic Le Gall, coach de Plérin, était satisfait de ses troupes : « Malgré nos absences, mes joueurs sont allés chercher cette victoire avec un énorme état d’esprit ». Son homologue de Plouvorn, Benjamin Le Rest, déçu, soulignait que « le match entre deux tours de Coupe de France est toujours compliqué »…

La fiche technique

Arbitre : M. Gallou.

BUTS. Plouvorn : Tanguy (63’) ; Plérin : Duprey (18’), Walter (57’).

Avertissements. Plouvorn : Mest (81’) ; Plérin : Le Gall (12’).


Les photos d' AGP 2-1 Locminé (5e t. CdF)

publié le 18 oct. 2021, 03:51 par Thibault Troadec   [ mis à jour : 18 oct. 2021, 03:58 ]

Un grand merci à Guillaume Siohan pour les superbes photos !


L’Avant-Garde de Plouvorn en route pour le sixième tour de la Coupe de France (Le Télégramme)

publié le 18 oct. 2021, 02:40 par Avant-Garde Plouvorn

Ils l’ont fait ! Les joueurs de l’Avant-Garde de Plouvorn se sont qualifiés devant un nombreux public pour le sixième tour de la Coupe de France en éliminant une équipe de N3, Locminé. Un coup de chapeau aux Plouvornéens qui, au bout de la 25e minute, étaient réduits à dix suite à un carton rouge. « Nous sommes très heureux de nous qualifier pour le tour suivant en éliminant une équipe de National 3, a réagit le coach, Benjamin Le Reste. Les supporters nous ont portés vers la victoire. Je tiens à remercier mes joueurs et mon staff pour cette belle performance ».


Les joueurs de Benjamin Le Reste s’impose 2 à 1 avec un but d’Argan Hilarion et le dernier but, qualifiant Plouvorn, de Lucas Le Lann à la 85e. « Les joueurs ont été sérieux avec des faits de jeux contre nous, a rajouté le coprésident Maxime Guillerm ».

Le prochain tirage aura lieu le mercredi 20 octobre pour jouer le weekend des 30-31 octobre.



1-10 of 524