A. Bellec (Plouvorn AG) : « Je marche pas mal à l'affectif » (Actufoot 29)

publié le 30 nov. 2017 à 07:23 par Avant-Garde Plouvorn
Axel Bellec avait quitté le club à 22 ans, le revoilà le couteau entre les dents à 29 ans. Meilleur buteur du championnat avec sept réalisations en huit journées, l'attaquant fait partie de l'escouade chargée de ramener Plouvorn en haut de l'affiche. Si certains supporters l'ont accueilli avec le tapis rouge, ils ne doivent pas être mécontents de son rendement. Duo d'attaque Quéméneur-Bellec, objectifs collectifs et individuels, concurrence... le buteur se livre dans une interview.

A titre collectif, vous êtes deuxième au classement avec 24 points en 8 rencontres. A titre personnel, vous en êtes à 7 buts. Vous êtes de retour au club cette saison, peut-on parler d’un retour réussi ?

Oui, ça faisait deux saisons que Plouvorn descendait, c’était triste de les voir comme ça. On m’a contacté pour recréer une dynamique, je suis revenu en sachant qu’il y avait de très bons joueurs en place. Le niveau R2 est inférieur à ce que j’ai connu par le passé. Je me suis fixé l’objectif de marquer beaucoup de buts, si possible, et surtout de jouer la montée d’entrée. Ce qu’on est en train de faire. Dès le départ, plusieurs clubs nous ont désigné comme favori. La réserve de Plouzané est là avec huit victoires en huit matchs, c’est un peu la surprise. On les attendait en haut mais pas forcément à ce niveau. Ça montre qu’ils sont costauds et qu’ils vont être difficiles à bouger. Justement, on va les jouer ce week-end. Ça sera un gros test. C’était déjà un test contre Milizac (victoire 2 – 4 à la 7e journée), ils ont des gros joueurs qui ont un passé au-dessus mais ils ne sont pas encore réglés collectivement. Le but, ça va être de les battre pour qu’on reste collé à eux et qu’on joue la montée jusqu’au bout.

Plouvorn a une réelle puissance offensive puisque plusieurs joueurs sont capables de faire la différence. Vous êtes bien entouré…

L’avantage, c’est qu’on a de très bons joueurs. Les frères Le Traon (Romain, Johan et Alexandre) sont de très bons joueurs qui ont été titulaires en DH pendant de nombreuses saisons. Je tourne autour de Sacha Quéméneur qui est arrivé en janvier de Plabennec, il est passé par le Stade Brestois et par Guingamp. Je pense qu’on est peut être un des seuls clubs avec deux attaquants qui vont dépasser les 10-15 buts. C’est bien parce que si l’un de nous est absent, on réussira à se débrouiller parce qu’il y aura toujours un de nous deux pour marquer. On se connait bien avec le coach, il me laisse carte blanche. Quand il m’a recruté, il voulait que le club profite de mon expérience, il avait eu des échos sur moi. Sur le terrain, il me laisse beaucoup de liberté. Je marche pas mal à l’affectif et c’est ce qu’il réussit à faire.

« Ce n’est pas étonnant qu’on se retrouve en haut du classement des buteurs »

Ce titre de meilleur buteur, vous en parlez avec Sacha Quéméneur ?

Non, on n’en parle pas trop entre nous, mais je sais qu’il veut marquer et moi aussi. Mais on est altruiste, ça reste bon enfant. Dès qu’il peut me faire la passe, il le fait et moi aussi. On n’est pas à se tirer la bourre, on essaie de jouer collectif.

Il y a pas mal de postulants dans ce championnat, notamment avec des visages que vous connaissez…

Oui, il y a Rénaldo Moutinho (Saint-Pierre Milizac) qui a joué en DH à Plabennec et en CFA au Stade Plabennecois. Il y a Gaëtan Arguilhé (US Cléder), qui a joué en National avec le Stade Plabennecois et en CFA à Concarneau. On se retrouve tous au même niveau au même moment. On a joué ensemble, on se remémore des souvenirs. A mon avis, ce n’est pas dans tous les départements qu’on retrouve des joueurs de ce niveau en R2. On a tous entre 29 et 30 ans et ce n’est pas étonnant qu’on se retrouve en haut du classement des buteurs. Et il y a Sacha Quéméneur, qui est plus jeune et qui a connu le CFA à Plabennec,

Est-ce que vous souhaitez passer un message à ces concurrents ?

J’espère finir devant eux ou que le titre de meilleur buteur finisse au moins à Plouvorn, pour Sacha ou moi. Ça voudra dire qu’on aura fait une grosse saison et qu’on ne sera pas loin de passer.

Propos recueillis par David Guitton

http://www.actufoot.com/29/a-bellec-plouvorn-ag-marche-mal-a-laffectif/

Comments