Coupe de France. La marche plouvornéenne était trop haute (Le Télégramme)

publié le 3 sept. 2019 à 07:03 par Thibault Troadec

Les footballeurs des Gars de Plouénan (D1) ont accueilli dimanche leurs voisins de l’Avant-garde de Plouvorn (R2), évoluant deux niveaux au-dessus, pour le deuxième tour de la Coupe de France. La rencontre s’est soldée par une nette victoire des visiteurs, sur le score de 0-4.
Les Plouénanais, entourés de Julien Quiviger, président, et Yannick Kerrien : Mickael Quéré, Jean-François Roué, Vincent Metge, Hugo Dilasser, Jean-Baptiste Yvin, Maël Tanguy, Gaëtan Quiviger, Guillaume Meurisse, Hugo Quéau, Maxence Quéméner, Stéphane Cueff, Damien Beyou, Eol Morizur, Mathieu Urien et Daniel Kerouranton.

Ce deuxième tour de la Coupe de France a débuté sur un faux rythme, voyant les Vert et blanc chercher leurs marques et n’osant guère se découvrir. En jouant bas, ils ont subi la pression des Plouvornéens. C’est donc logiquement que les visiteurs ouvrent le score dès la 20e minute. Courageux, les Plouénanais proposent alors un jeu plus élaboré mais pêchant dans la finition de leurs actions.

Le gardien plouénanais empêche un naufrage
Après la pause, les Plouvornéens accélèrent le jeu, venant ainsi inscrire un deuxième but à la 60e minute. Les locaux n’ont pas le temps de réagir et encaissent un troisième but quelques minutes plus tard. Ils tentent quelques percées devant la surface adverse mais sans parvenir à tromper la défense adverse. Un dernier but est inscrit en fin de rencontre par Plouvorn. Le gardien plouénanais a néanmoins empêché un score plus lourd.

Dans cette rencontre, « les Plouénanais ont tenté de développer un bon jeu, mais la marche était trop haute », a conclu l’entraîneur local, Yannick Kerrien.

Ce dimanche, place au championnat avec un nouveau derby, puisque les Plouénanais recevront Carantec-Henvic, à 15 h 30.

Comments