Coupe de France. Spézet (D1) - Plouvorn (R2) : 0-2 (Le Télégramme)

publié le 30 sept. 2019 à 00:32 par Thibault Troadec
Un penalty d’Alex Le Traon juste après l’heure de jeu et un deuxième but de son frère Romain en toute fin de match ont permis à Plouvorn (R2) de se qualifier pour le cinquième tour, mais sans briller, face à de valeureux Spézétois (D1)
« On passe par la petite porte. On n’a pas fait une grosse prestation. » Juste après la qualification de Plouvorn pour le cinquième tour de la Coupe de France, son entraîneur Jean-Charles Guilmoto dressait ce simple constat : son équipe n’avait pas bien joué, mais l’essentiel avait été assuré.

Il a quand même fallu attendre le dernier tiers du match pour qu’elle fasse enfin la différence sur un penalty transformé par Alex Le Traon après une faute du gardien Maxime Duval sur son frère Romain.

Un pressing efficace
Les Spézétois ne sont pas étrangers aux difficultés rencontrées par l’Avant-Garde. Bien en place, avec un pressing plutôt haut en première mi-temps, ils n’ont pas laissé beaucoup d’espace et de répit à leur adversaire. Ils auraient même pu ouvrir la marque sur une frappe de Balcon ou une tête de Robert. « Nous avons été solidaires, compacts, cohérents, dans le respect des consignes pendant une heure », résumait le co-entraîneur Eric Cozien.

En fait, ses joueurs ont commencé à éprouver plus de difficultés après la pause, avec un pressing devenu moins efficace contre des Plouvornéens qui se sont mis alors à davantage écarter le jeu. « On a joué à l’envers en première mi-temps. Il y avait beaucoup de déchet technique. Il a fallu faire comprendre aux joueurs à la pause que c’était un match de Coupe », expliquait de son côté Jean-Charles Guilmoto.

Lorans blessé au genou
D’ailleurs, avant ce penalty obtenu par Romain Le Traon, les Nord-Finistériens auraient déjà pu ouvrir la marque si Mathieu Tanguy avait tiré du bon côté du petit filet ou si le gardien de Spézet Maxime Duval n’avait pas arrêté à bout portant un tir du même Tanguy.

Romain Le Traon (Plouvorn) inscrit le deuxième but après un service de son frère Alex. (Photo Luc Besson)
Après avoir encaissé le premier but, les pensionnaires du district ont accusé le coup. La blessure de Kevin Lorans, qui s’est tordu le genou tout seul et qui a été évacué par les pompiers après le match, ne les a pas non plus aidés dans le money time, d’autant qu’ils se sont retrouvés à dix, les trois changements ayant été effectués.

C’est ainsi que Plouvorn a fini par se mettre définitivement à l’abri sur un contre éclair consécutif à un corner. Cette fois, c’est Alex Le Traon qui a donné la balle de but à son frère Romain.

La fiche technique
Arbitre : Clément Le Nay.
BUTS : A. Le Traon (65’ sp), R. Le Traon (90’).

Le Télégramme, l'info vous suit partout
Comments