Dans le Léon, les Azou sont gardiens de but de père en fils (Le Télégramme)

publié le 18 nov. 2021, 02:41 par Avant-Garde Plouvorn
L’Avant-Garde Plouvorn jouera le dernier tour régional de la Coupe Gambardella contre Pontivy, samedi 20 novembre. Dans les cages se trouvera Lucas Azou, fils de Dominique, ancien gardien du Stade Léonard Kreisker. Tous deux partagent la même passion pour ce poste bien particulier.

Les U18 de l’Avant-Garde Plouvorn disputeront, samedi 20 novembre, le dernier tour régional de la Coupe Gambardella contre Pontivy. Rappelons que les Plouvornéens ont auparavant éliminé Cesson et Coataudon. Dans les cages, on retrouvera Lucas Azou.

Un papa joueur du Stade Léonard Kreisker
Et dans cette famille, le poste de gardien de but est une tradition puisque le père de Lucas, Dominique, fut le gardien emblématique du Stade Léonard Kreisker (SLK) durant les années de D3 et D4. « Je suis content qu’il ait opté pour ce poste, souligne Dominique Azou. Ça nous permet d’échanger sur ce rôle spécifique ». Ce que confirme son fils : « Lorsqu’on regarde un match à la télé, on analyse la prestation du gardien. »
À lire sur le sujetBernard Grall et Dominique Azou, gardiens du temple du Stade Léonard Kreisker

Analyse et auto-critique
Lucas Azou admet que pour arriver au même niveau que son papa, il faut beaucoup de critères et travailler énormément. Titulaire du brevet d’éducateur, Dominique Azou donne quelques conseils à son fils : « Il n’y a jamais de tension. Nos échanges portent sur ce qu’il aurait pu faire de mieux. Lucas acquiert de l’expérience. Son auto-critique est assez proche de la mienne. »
L’ancien gardien du SLK estime que la posture a changé sur ce poste. « A notre époque, on était plus dans l’agressivité, dans les sorties par exemple. Aujourd’hui, les gardiens doivent être bons partout et notamment dans la relance au pied. Le poste n’a plus rien à voir. Lucas a plus de qualité que moi à son âge ».

Une équipe solidaire
Pour samedi, Lucas Azou espère une qualification à domicile : « On les a battus en championnat. Ce sera un match équilibré. Mon équipe est solidaire, c’est ça notre force. » Le papa aussi a confiance en cette équipe : « Le coach, Benjamin Le Reste, a créé une équipe qui fait preuve d’abnégation et d’altruisme. »

Pratique
Avant-Garde Plouvorn - Pontivy : match au terrain synthétique, samedi 20 novembre, à 15 h. Entrée gratuite.


Comments