DH. Plouvorn - Pontivy Plouvorn en grand danger

publié le 20 mars 2015 à 01:58 par Avant-Garde Plouvorn
20 mars 2015/ Recueilli par M. Pl. / Thomas Loaëc et les Plouvornéens n'ont plus le choix : il leur faut battre Pontivy à tout prix ! 

Alors qu'à l'issue du match aller, les Plouvornéens étaient 2e s au quart du championnat, invaincus et avec huit points d'avance sur le Stade Pontivyen, ils n'en possèdent plus qu'un seul et sont au bord du gouffre aujourd'hui. Guy Troadec s'en explique. 

Comment en êtes-vous arrivés là ?
 Avec une victoire, deux nuls et six défaites, on a payé la pénibilité de tous ces déplacements sans pouvoir jouer chez nous, si bien qu'on ne prend que cinq points dans cette série de neuf matchs en quatre mois et demi. Cette mauvaise passe est donc liée à nos mauvais résultats qui nous font descendre à chaque fois un peu plus profond. Nous ne nous sommes pas mis dans la simplicité, car maintenant que l'on va jouer plus souvent à la maison, ça ne veut pas dire qu'on va gagner tous nos matchs : la preuve, c'est qu'on vient de mal débuter en perdant chez nous contre CPB Rennes.

Quelle est la situation, maintenant ? 
Le classement parle de lui-même mais nous avons tout de même beaucoup de regrets au sujet de ces matchs contre Rannée ou Bréquigny qu'on ne devait pas perdre. Surtout d'un point de vue comptable. Il suffit de retirer les deux points à chacune de ces deux équipes et de nous les remettre pour voir qu'on ne serait pas du tout dans la même situation. C'était des matchs qui comptaient double... 

Et ce match contre Pontivy ? 
Certes, nous avons deux matchs en retard à disputer, et dans le pire des cas, en les perdant tous les deux, on serait encore juste au-dessus du trait, mais on accueille une équipe qui s'est complètement remise en selle en gagnant ses deux dernières rencontres. Nous sommes conscients qu'après ce match, on va jouer tous les premiers. Il nous reste neuf matchs, et pour nous en tirer, je pense qu'il faudra faire trois, trois, trois, c'est-à dire au minimum trois victoires et trois nuls... Pour ce match, nous serons privés de Johann Le Traon, suspendu.

 Recueilli par M. Pl. Dimanche (15 h 30) 

Source© Le Télégramme - Plus d’information sur http://www.letelegramme.fr/football/plouvorn-en-grand-danger-20-03-2015-10565139.
php
Comments