DH. PLOUVORN - RANNÉE-LA GUERCHE : 3-1 Plouvorn très réaliste !

publié le 21 sept. 2015 à 10:38 par Avant-Garde Plouvorn
 
Mickaël Quéré porte la marque à 3-0 et assure la victoire plouvornéenne malgré la réduction du score de Rannée.

 Les Plouvornéens n'ont pas eu besoin de trois occasions pour mener 2-0 à la pause. Quand le troisième but est arrivé, le match était plié, même s'ils ont fini la partie à dix suite à l'exclusion sévère de leur gardien. Au bout d'une première demi-heure de jeu complètement fermée et sans aucun tir au but de part et d'autre, rien ne laissait prévoir deux coups d'éclat de Mickaël Quéré, à l'origine du premier et à la conclusion du second but de cette période. Son centre tendu de la droite avait tout d'abord été repris de plein fouet par Guilmoto au second poteau, Thomas Loaëc étant alors à point nommé pour reprendre le ballon repoussé par le gardien Chevrollier et pour ouvrir le score (1-0, 32'), tandis que le meneur de jeu local était lui-même plus prompt quatre minutes plus tard pour devancer son défenseur et doubler la mise (2-0, 36'). « La Guerche était pourtant bien en place et ce match s'annonçait une fois de plus très serré », confirmait Guy Troadec, qui regrettait simplement que son équipe n'ait pas eu un peu plus de maîtrise en seconde mi-temps pour garder le ballon et conserver son gardien. 


Richeux, gardien de fortune 

Le troisième but aurait pu survenir très vite, si Chevrollier n'avait pas dévié en corner la frappe terrible de Guilmoto, cinq minutes après la reprise. Mais ce n'était que partie remise car au terme d'une action personnelle, Richeux offrait à Quéré la balle du break définitif (3-0, 69'). « Nous avons été bien trop naïfs et gentillets, et Plouvorn a bien joué le coup en nous attendant et se propulsant vite vers l'avant », analysait à chaud Yannick Courteille, l'entraîneur bretillien, qui voyait toutefois son équipe réduire l'écart sur un penalty de Le Sech, consécutif à l'expulsion du gardien local Derrien pour faute sur Méral (3-1, 81'). Mais Richeux, en gardien de fortune, a su préserver sa cage par la suite, et les Rannéens ont eux aussi perdu leur capitaine, Favry, exclu pour contestation dans le temps additionnel.

© Le Télégramme - Plus d’information sur http://www.letelegramme.fr/autres-sports/plouvorn-tres-realiste-21-09-2015-10782217.php#
Comments