Football. Une bande de potes en 32e s de finale

publié le 10 janv. 2016 à 22:10 par Avant-Garde Plouvorn

Une victoire qui a été fêtée dignement dans une discothèque après avoir passé dix heures dans le car, comme l'a expliqué le Saint-Politain Antoine Fichaut. « Dans le car, il y avait une énorme ambiance, tout le monde chantait. Personne n'a dormi ». Les jeunes espoirs ont encore du mal à imaginer qu'ils sont à ce stade de la compétition comme l'a raconté le capitaine Nathan Le Vot. « On n'arrive pas à réaliser. Ce sont des sensations énormes. Nous sommes une équipe de copains, ça fait plaisir de vivre tout ça ».
Le Landivisien Ludovic Bodolec s'est rappelé de la fin du match : « J'ai réalisé que nous étions qualifiés lorsque j'ai vu Romain Le Traon et le père de Nathan, Éric Le Vot en pleurs. Au coup de sifflet final, tout le monde s'est jeté sur les portables pour diffuser la bonne nouvelle ». Pour Nathan Bouillonnec, le Lampaulais, la victoire est encore plus grande puisqu'ils n'étaient pas favori. « Personne ne nous donnait gagnant. Même nous, on avait des doutes ». Pour Quentin Déroff, la victoire s'est dessiné en fin de match. « J'ai su qu'on allait se qualifier quand je suis sorti », a-t-il dit il en riant de bon coeur avec ses potes. Les U19 sont une bande de potes qui s'amusent bien, comme le dit Thibauld Boulch. Le prochain tour aura lieu les 30 et 31 janvier et Nathan Le Vot espère un tirage conséquent : « Nous avons envie de revivre des matchs comme ceux qu'ont vécus nos aînés dans un stade Guy-de-Réals plein. Un derby contre nos voisins du Stade Brestois, vainqueur du FC Nantes, serait super ». Dans tous les cas, demain, il faudra revenir au lycée du Léon pour certains ou au Kreisker, à Saint-Pol-de-Léon, pour d'autres, avec plein de bons moments à raconter


Source © Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/finistere/plouvorn/football-une-bande-de-potes-en-32e-s-de-finale-11-01-2016-10915123.php#FoMkzm1Jr3ouS45A.99
Comments