Les jumeaux Déniel. Une actualité en foot chargée (Le Télégramme)

publié le 9 avr. 2018 à 10:16 par Avant-Garde Plouvorn

Les jumeaux Déniel, Arnaud et Aurélien, 19 ans, ont, tous les deux, une actualité footballistique assez chargée. En effet, Arnaud est le capitaine de l’équipe U19 du Stade Brestois qui disputera les demi-finales de la coupe Gambardella (l’équivalent de la coupe de France) contre Troyes, dimanche 15 avril, à Poitiers. Aurélien est le gardien de but titulaire de l’équipe fanion de l’Avant-Garde, qui occupe la seconde place du championnat de R2 et qui disputera, le 22 avril, un match pour la première place contre le leader, la réserve de Plouzané.


Les influences familiales


Ces deux jeunes hommes ont baigné très tôt dans le sport avec notamment leur maman, Maryline Le Scanf, ex-joueuse de Nationale au handball. Leur papa, Jean-Paul, est aussi un sportif multicarte. Leur apprentissage de footballeur a été fait par leur papy, Alfred Déniel. « J’ai entraîné les jumeaux jusqu `en 2010, raconte ce dernier. Je sentais qu’Arnaud avait quelque chose en plus ». Pour l’autre papy, Yves Le Scanf, ancien milieu de l’Avant-Garde dans les années 1953, c’est une fierté de voir ses petits-fils fréquenter le Stade Brestois et le club local.

Arnaud et Aurélien ont joué ensemble jusqu’en U 13, Arnaud migrant à Brest par la suite en gravant toutes les catégories de jeunes « Nous sommes huit Finistériens dans l’équipe, commente ce dernier. Les autres m’appellent « le campagnard ». Notre parcours est mérité. Par contre, il ne faudra pas sous estimer les Troyens ».

Pour Aurélien, qui a enfilé les gants depuis simplement deux ans, il est, du haut de ses 1,95 m, avec ses coéquipiers, la deuxième meilleure défense « Je suis allé dans les buts sur un match en U 19 pour remplacer le gardien blessé. Ça m’a plu et depuis la mi-saison, l’entraîneur me fait confiance. Nous réalisons un bon championnat avec une grosse force collective ».

Pour la saison prochaine, les deux Plouvornéens sont, pour l’instant, dans l’attente. Aurélien travaille en alternance dans l’aéronautique à Morlaix. « Je resterai à Plouvorn, si je trouve du travail dans la région, déclare Aurélien ». Pour le Brestois, il n’y a rien de précis. « Nous devons voir les dirigeants bientôt ». Et pour la question sur un retour à Plouvorn, c’est son frère qui a le dernier mot : « En vétérans, il aura sa place ». Avant cela, il y a une qualification à aller chercher pour évoluer au Stade de France.


© Le Télégramme http://www.letelegramme.fr/finistere/plouvorn/les-jumeaux-deniel-une-actualite-en-foot-chargee-07-04-2018-11918113.php#A302L30kTpz8OBko.99
Comments