Quentin Deroff. L'esprit de club avant tout

publié le 24 janv. 2016 à 01:20 par Avant-Garde Plouvorn


Quentin Deroff rêve de passer ce nouveau tour contre Vannes et d'être parmi les 32 meilleures formations de U19 de France.Avec les U19 de l'Avant-Garde qui joueront, le samedi 30 janvier, les 32e s de finale de la Coupe Gambardella contre Vannes (56), Quentin Deroff, 18 ans, vit un rêve avec, tout de même, les deux pieds sur terre. Étudiant à Brest, en IUT, de gestion des entreprises et des collectivités, Quentin revient tous les vendredis, pour l'entraînement mené par son coach, Thomas Laoec, afin de gagner sa place de titulaire au poste d'arrière latéral.

De la persévérance


Cette place, il la doit à sa persévérance et, surtout, à son esprit de club. À l'heure où les jeunes footballeurs migrent pour un oui ou pour un non vers d'autres clubs ou mettent un terme à leur jeune carrière, Quentin, plutôt que d'arrêter, a joué avec les seniors. « L'effectif était nombreux, la saison dernière, en U19. Je ne rentrai pas dans la composition d'équipe de Thomas Loaec. J'ai donc joué avec les seniors de l'équipe D, en Division 3 ». Où plus d'un aurait jeté l'éponge, le jeune Plouvornéen a joué l'esprit de club. « Au début, ce fut difficile de se retrouver avec des seniors mais ils m'ont bien intégré. Cette saison m'a permis de m'aguerrir physiquement ». Cette saison, il a retrouvé ses copains, Nathan Le Vot et Johan Thépaut, avec qui il joue depuis ses six ans.
L'aventure de la Coupe Gambardella, il la savoure match par match. « Nous pensions passer un ou deux tours puis être éliminés par un gros club. L'enjeu est important pour l'Avant-Garde. Nous commençons à sentir la pression mais je ne suis pas de nature stressé ».

« Aller le plus loin possible »


Ce match, pour la qualification pour les 16e s de finale, les U19 l'attendent avec impatience. Ils espèrent accueillir beaucoup de monde au stade Guy-de-Réals. Pour cela, les coéquipiers de Quentin ont créé un événement sur les réseaux sociaux. Cinq cents personnes ont répondu à leur invitation. Au bord du terrain, le papa, Marc, et le grand-père, Charles Deroff, un des fondateurs de l'US Pencran, club cher à Paul Le Guen, seront aussi motivés que leur descendant. Pour le jeune Plouvornéen, être parmi les 64 meilleures formations de France n'est pas rien. « Cet événement dépasse la routine du championnat. Nous allons nous inspirer des seniors pour aller le plus loin possible ». En septembre, le jeune léonard jouera en seniors et sa ligne de conduite sera toujours la même. « Je jouerais là où on me mettra ». Un joueur avec l'esprit de club en somme. 

Pratique 
Match à 15 h, le samedi 30 janvier, au stade Guy-de-Réals. Entrée : 3 € ; billets en vente dans les bars de la commune

Source © Le Télégramme http://www.letelegramme.fr/finistere/plouvorn/quentin-deroff-l-esprit-de-club-avant-tout-23-01-2016-10930687.php#FvyrhfUE8oDGxwMf.99
Comments