US Trégunc - AG Plouvorn : 1-1 Deux coups de pied arrêtés

publié le 6 sept. 2015 à 23:40 par Avant-Garde Plouvorn
Le Trégunois Marc Le Louarn (à gauche) et le Plouvornéen Karim Hamadi se séparent sur un match nul

Il a fallu deux coups de pied arrêtés pour que les filets tremblent. D'abord ceux de Trégunc sur un penalty de Quéré. Puis ceux de Plouvorn sur un coup franc d'Autret. Résultat : 1 à 1. Balle au centre entre deux candidats au maintien. 

Guy Troadec a toujours le sens de la formule : « Sans le penalty et le coup franc, ça aurait fait un bon vieux 0-0. » L'entraîneur de l'Avant-Garde a bien résumé la rencontre : un coup de pied arrêté de chaque côté. Même cause, même péno Mais celui que les Trégunois encaissèrent en milieu de seconde période eut le don d'agacer leur coach : « C'est la même action et au même endroit que contre Locminé. Et c'est le même joueur (Le Grand) qui est sanctionné d'un nouveau penalty que l'on a vécu comme une injustice ». D'autant que Quéré en profita pour ouvrir le score (0-1, 64') après lequel Trégunc se retrouva donc à nouveau obligé de courir. Mais finalement pas très longtemps car, moins de dix minutes plus tard, Autret égalisa sur un coup franc des 25 mètres (1-1, 73'). D. V.

© Le Télégramme - Plus d’information sur http://www.letelegramme.fr/autres-sports/us-tregunc-ag-plouvorn-1-1-deux-coups-de-pied-arretes-07-09-2015-10764899.php
Comments