Le Télégramme "Coupe de France (8e tour). GSI Pontivy (CFA) - Plouvorn (DSE), samedi Le Guével veut savourer"

publié le 10 déc. 2009 à 00:27 par Avant-Garde Plouvorn

Mickaël Le Guével a très envie de se qualifier pour les 32es de finale de la Coupe de France afin de connaître l'ivresse que procure ce niveau de compétition. Mais avant, il faut éliminer Plouvorn, samedi à domicile.

Mickaël Le Guével, la GSI a déjà réussi de très beaux parcours en coupe de France, le saviez-vous? «Evidemment, lorsque l'on arrive dans un nouveau club on apprend pas mal de choses. Aussi, je sais que la GSI a disputé, depuis 16 ans, six 32e de finale, deux 16e de finale, sans oublier un 8e de finale. Mais cela fait partie de l'histoire. Le présent, c'est ce 8e tour à l'horizon, synonyme de billet pour un septième 32e.» Ce passé prestigieux peut-il avoir son importance lors de la réception de Plouvorn? «Très franchement, je ne le crois pas. Ce n'est pas parce que vous êtes un habitué des beaux parcours en Coupe de France que vous êtes absolument sûrs d'obtenir à chaque fois un résultat positif, d'autant que l'effectif de la GSI n'a plus grand-chose à voir aujourd'hui. Vous savez, moi je me prépare pour trla qualification.» Cette saison, en Coupe de France, vous avez eu un tirage ultra-bénéfique. Les 32es vous tendent les bras... «Je ne suis pas tout à fait d'accord. La preuve, lors de notre entrée en lice pour le 4e tour, on s'est déplacé à Locminé, club de Division d'Honneur. Admettez que ce n'est pas le tirage idéal, d'autant que la Saint-Co voulait battre la GSI, d'où la nécessité de bien négocier ce 4e tour. L'objectif a été atteint.» Mais, après, vous tirez deux DSR et une DH d'Outre-Mer à domicile.. «Encore une fois, les ?traquenards? par excellence. Regardez le 5e tour, on est passé à l'arraché à Chartres-de-Bretagne, 2-1 après prolongation. Puis vient le derby contre le Stade Pontivyen. Là non plus, cela n'a pas été facile. En revanche, le match le plus accompli c'est celui devant Cayenne avec une maîtrise totale de la GSI tout au long de la rencontre.» Une élimination face à Plouvorn (DSE, trois divisions d'écart en faveur de la GSI) serait une énorme déception? «Je le confirme. On doit aborder ce 8e tour avec du sérieux et du respect pour l'adversaire, cela sous-entend qu'il ne faudra pas laisser Plouvorn prendre confiance car, au fil du match, un score vierge l'avantagerait. Regardez, à Chartres-de-Bretagne, on prend un but d'entrée, après on galère pour revenir et gagner. Au contraire, à nous de réussir une prestation du type de celle réalisée devant Cayenne. Dans ce cas de figure, la GSI passera.» La Coupe de France, ça vous transcende? «Vous savez, je n'ai jamais eu la chance de vivre une belle aventure dans cette compétition magique. Alors, croyez-moi, j'ai envie de connaître ce bonheur au moins une fois. Cette saison me paraît la bonne.»

  • ProposCoupe de France (8e tour). GSI Pontivy (CFA) - Plouvorn (DSE), samedi Le Guével veut savourer.
    Mickaël Le Guével: «On doit aborder ce 8e tour avec du sérieux et du respect pour l'adversaire, cela sous-entend qu'il ne faudra pas laisser Plouvorn prendre confiance». Photo Jean-René recueillis par H.C.


Comments