Plédran - Combourg, dimanche (14 h 30) Combourg a la cote (30/10/2009)

publié le 5 nov. 2009 à 05:26 par Avant-Garde Plouvorn

Les Combourgeois, à Plédran pour le sixième tour de la Coupe, brillent en partie grâce au travail du coach Bruno Rozé et à la vista du milieu Sébastien Allainmat. S'ils ont les Côtes-d'Armor à coeur, ils défendront leurs couleurs avec ardeur.

Ils les aiment tellement, «leurs» Côtes-d'Armor et la Vieille Dame va encore permettre de sympathiques retrouvailles. Après avoir joué et gagné sur le terrain du CO briochin (0-2) et à Plessala (0-3), Bruno Rozé, Sébastien Allainmat et l'équipe de Combourg (DSR) vont tenter de poursuivre l'aventure en Coupe de France, à nouveau en terre costarmoricaine, à Plédran (PH).

Une belle histoire

«C'est toujours un plaisir de revenir dans les Côtes-d'Armor, confie Bruno Rozé, professionnel à Guingamp, au Stade briochin avant d'entraîner Quintin pendant sept saisons. J'y ai gardé de grands et bons souvenirs». À Combourg depuis dix années et coach de la «A» depuis six ans, il vit une belle histoire avec des «Blanc et Rouge» qui n'en finissent pas de monter. «On est sur une très bonne dynamique puisque l'équipe fanion était en première division de district en 2005!» L'ancien Griffon Sébastien Allainmat, 28 printemps, a rejoint à l'intersaison ce groupe et donc Bruno Rozé, qu'il a connu à Paimpol. «Bruno était l'entraîneur-joueur de la A tandis que j'étais avec les «moins de 18 ans», confie le milieu droit. En plus, j'habitais à Montreuil-le-Gast et par commodité, je n'ai pas hésité à venir à Combourg».

Une première

Electricien de profession, «Seb» s'est tout de suite plu dans une bande de copains. «Il y a du monde à l'entraînement et ça favorise l'évolution de l'équipe, apprécie-t-il. J'ai été intégré rapidement. On est assez joueurs». Pour la première fois de son histoire, le club de l'Ille-et-Vilaine jouera un sixième tour de Coupe de France. «Un événement pour nous, souligne Bruno Rozé ravi d'annoncer qu'un car avec une soixantaine de supporters se rendra chez les Plédrannais. On est confiant par rapport à ce que l'on peut faire et on l'a prouvé en éliminant le COB sur ses terres». Face à un groupe uni, la formation de Michel Rio a en effet chuté sans la moindre excuse. Mais, le coach nuance ses proposen évoquant son adversaire: «Au cinquième tour, Plédran a écarté Vignoc (4-0 a.p.) qui est dans notre championnat. En ce moment, on est dans de bonnes conditions mais la Coupe prend du jus. On s'en est rendu compte lors de notre dernière rencontre à Saint-Brandan (1-1). Alors, on a en face de nous une équipe de PH, peut-être, mais la Vieille Dame transcende, nivelle les valeurs. On est outsiders!» Sébastien s'attend lui aussi à un match difficile. «Si Plédran évolue deux divisions en dessous de nous, c'est du 50-50», estime-t-il. Avant de faire part d'un petit regret: «J'espérais que la rencontre ait lieu samedi car il y a ce dimanche, à la même heure, un certain Paimpol - Saint-Malo avec mon frère Gilles qui joue avec les «Marines». Mon père ira le voir. Mais, ce n'est pas grave. Il me verra au tour suivant!» Compétiteur dans l'âme, Sébastien Allainmat fera tout pour être au 7etour. Et pourquoi ne pas tomber sur une équipe de L2 ou à... Paimpol? Mais, c'est une autre histoire. Ce serait une belle histoire.


Lire ICI >>>

Comments