Coupe de France

COUPE DE FRANCE. LANNION - PLOUVORN : 1-0 (AP) Lannion au bout du suspense

publié le 27 sept. 2015 à 23:45 par Avant-Garde Plouvorn


Début de la prolongation, c'est le tournant du match. D'une superbe frappe sur coup-franc, Djamel Soilihi offre la victoire aux Lannionnais. La rencontre phare de ce 4e tour de la Coupe de France, entre le Lannion FC et Plouvorn, n'a pas atteint les sommets. Le début du match est à l'avantage des Lannionnais qui prennent le jeu à leur compte en se créant de belles opportunités par Trellu (4'), Devaux (6') et Irien (25'). Plouvorn, qui joue défensivement, est peu menaçant, si ce n'est sur un tir de Roguez qui est stoppé par Pédomey (20'). La plus belle action lannionnaise intervient à la 22e minute. Vidot voit son tir repoussé difficilement par Seach, récupère le ballon mais il tergiverse dans la finition.
 En seconde période, le jeu va baisser en intensité. À la 73e minute, Plouvorn a une belle occasion d'ouvrir le score mais Velly perd son duel avec Pedomey. Alors que l'on jouait les arrêts de jeu, Vidot sert idéalement Delgado qui rate totalement sa reprise de la tête.

Soihili offre la victoire 

On joue la prolongation. À la 95e minute, Laëc commet une faute sur Soihili, à la limite de la surface de réparation. D'un superbe tir en lucarne, Soihili se fait justice en ouvrant le score. Plouvorn ne baisse pas les bras. Djoko à deux reprises, donne des frayeurs aux supporters lannionnais, mais à chaque fois, il perd son duel face à Pédomey, intraitable durant la rencontre. 


La fiche technique BUT. Lannion : Soihili (95'). 

© Le Télégramme - Plus d’information sur http://www.letelegramme.fr/autres-sports/lannion-au-bout-du-suspense-28-09-2015-10791165.php


Lannion FC. Qualification en Coupe de France 

Les tribunes du stade René-Guillou étaient clairsemées, hier, à l'occasion du match de Coupe de France entre le LFC et Plouvorn, avec seulement 125 entrées payantes, sûrement en raison de la concurrence, avec le match Guingamp contre Monaco. Il a fallu les prolongations, et un but inscrit par Soihili, sur coup franc, à la 95e minute, pour donner la victoire, hier, au Lannion FC, à l'occasion du quatrième tour de la Coupe de France, face à Plouvorn. 

Le public était moins nombreux qu'habituellement (125 entrées payantes), sûrement le fait de jouer le dimanche, et en raison de la forte concurrence, avec la rencontre de Ligue 1 entre Guingamp et Monaco, qui se jouait en fin d'après-midi. Sur le plan sportif, le match n'aura pas atteint les sommets, mais l'essentiel, pour Lannion, est la qualification, pour le cinquième tour de la Coupe de France. « L'essentiel est d'être présent au tour suivant » « Le tirage n'était pas simple, car Plouvorn est une véritable équipe de coupe. On n'a pas fait un grand match, mais l'essentiel en coupe, c'est d'être présent au tour suivant », a précisé Maxime D'Ornano, l'entraîneur, à l'issue de la rencontre. Lire en Sports

© Le Télégramme - Plus d’information sur http://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/lannion/lannion-fc-qualification-en-coupe-de-france-28-09-2015-10790483.php

Un petit clin d'oeil aux jardiniers du stade

publié le 19 déc. 2014 à 00:18 par Avant-Garde Plouvorn

Une photo Ouest-France qui n'a pas encore parue sur le site . A noter que nous avons des nouveaux jardiniers présents chaque lundi ...Sans oublier Marcel et Yves qui ne sont pas sur la photo.


COUPE DE FRANCE

publié le 18 déc. 2014 à 23:24 par Avant-Garde Plouvorn

Un GRAND MERCI à  l’encadrement technique et médical , dirigeants et bénévoles, à tous les supporters, pour cette magnifique « campagne ».

La marche était trop haute, beaucoup plus difficile que Bastia l’an passé, mais quel bonheur d’avoir pu, une nouvelle fois,  jouer sur nos « terres » et donner du plaisir à ceux qui nous suivent.

Faire, 2 années de suite, un « Sold Out » au Guy de Réals :  INCROYABLE !

D’avoir été suivis, jusqu’à Laval, par plus de 250 « fans » : HALLUCINANT !

Les joueurs , comme moi, avons la même pensée :

Sauver « notre peau » en DH

Ensuite,  remettre le « couvert »…….mais passer en 32ème  cette fois !    


Guy Troadec

Durant le mois de décembre, les photos et vidéos seront en ligne..

publié le 12 déc. 2014 à 00:08 par Avant-Garde Plouvorn   [ mis à jour : 12 déc. 2014 à 03:06 ]

Bonjour à tous,

Beaucoup de photos et de vidéos ont été prises durant cette compétition et même quelques articles de journaux que je n'ai pas eu le temps de mettre en ligne.

Les 3 buts , le but de Thomas vu de la nacelle etc...Jean-Marc en fin de match, les bénévoles des buvettes, des entrées, de la préparation du terrain, du comité d'animation. et j'en passe

N'hésitez pas à revenir sur le site, progressivement je mettrai tous ces beaux souvenirs en ligne. et même à transmettre vos photos ou vidéos

A bientôt


Marie-yvonne  webmaster@agplouvorn.com

Pour commencer, voici mes photos et celles d'olivier Le Borgne, et quelques vidéos. Vous pouvez accèder en ligne sur Google+ et récupérer les photos qui vous intéressent. Si toutefois , vous ne souhaitiez pas voir votre photo(s) adressez-moi un mail et je la supprimerai.

COUPE DE FRANCE SOUVENIRS ...





La vidéo de 12 minutes sur l'Ag Plouvorn

publié le 11 déc. 2014 à 23:51 par Avant-Garde Plouvorn   [ mis à jour : 18 déc. 2014 à 23:40 ]

Superbe Multisports 13 mn..

Un goût d'inachevé

publié le 7 déc. 2014 à 01:42 par Avant-Garde Plouvorn



 Sans avoir jamais donné l'impression de dominer leur sujet, les Nationaux du Poiré-sur-Vie sont sortis sans encombre d'un match qui laissera à Plouvorn une déception légitime. En quittant la pelouse de Guy-de-Réals sous les applaudissements de plus de 2.000 spectateurs, et sous la haie d'honneur des Vendéens, les Plouvornéens avaient l'impression d'avoir exécuté une symphonie inachevée : non pas parce qu'il leur manquait leur chef d'orchestre (Mickaël Quéré aurait peut-être trouvé des solutions dans la surface adverse), non pas parce qu'ils se sont procuré davantage d'occasions dans le jeu, mais surtout parce qu'ils n'ont jamais été poussés dans leurs derniers retranchements. Le Poiré-sur-Vie s'est qualifié sans panache, mais en tablant sur ses atouts qui étaient la taille et le gabarit de ses attaquants et l'impact physique de la plupart de ses joueurs. Fermer le jeu, empêcher Plouvorn de s'exprimer, et tout miser sur la tête de Dikamona, Gbohou, Pinau ou Sarr, voilà les seules recettes qu'avaient trouvées les Nationaux pour tenter de conjurer leurs difficultés chroniques à marquer des buts : ils y sont parvenus sur deux coups de pied arrêtés, et ça leur a suffi. Jamais le bloc plouvornéen n'a été déstabilisé, jamais sa défense n'a été prise à revers, mais ses attaquants ne se sont trouvés que très rarement sans la surface adverse : ah, si la frappe croisée de Bruno Velly à l'heure de jeu ou le lob de Sacha Quéméneur à dix minutes de la fin, avaient trouvé le cadre, tout aurait sans aucun doute été changé. Mais avec ses si... M. P. 

Guy Troadec (entraîneur de Plouvorn) : « Quand on y repensera, ce match nous laissera toujours beaucoup de regrets : on prend deux corners, on savait où ils les mettaient, comment ils les jouaient. L'autre jour à Pontivy, ils en ont mis deux sur trois de la même façon. Ils nous ont fait souffrir davantage que le CA Bastia de l'an passé dans l'impact physique, mais ils n'ont pas eu plus d'occasions : c'est rageant ! »

 Oswald Tanchot (manager général du Poiré) : « En venant à Plouvorn, on ne s'attendait pas à gagner facilement. Nous avons supervisé cette équipe à deux reprises. Nous avons été présents, c'est vrai, sur les coups de pied arrêté, on travaille là-dessus puisque nous avons du mal à scorer dans le jeu. Nos grands gabarits nous ont fait du bien aujourd'hui ».

Source  7 décembre 2014/ M.P.© Le Télégramme - Plus d’information sur http://www.letelegramme.fr/autres-sports/un-gout-d-inacheve-07-12-2014-10452918.php

AG Plouvorn (DH) - Le Poiré-sur-Vie (N) : 1-2 Plouvorn battu de deux courtes têtes !

publié le 7 déc. 2014 à 01:39 par Avant-Garde Plouvorn

 Les deux équipes rentrent immédiatement dans le match. Le Vendéen Vicente adresse un tir au ras du poteau de Derrien (7') et le Plouvornéen Quéméneur réplique en obligeant Pichot à se coucher sur un tir de 30 mètres (8'). Mais, sur un corner de Salis, Das Neves récupère le cuir et son centre en retrait permet à Dikamona de reprendre victorieusement de la tête (0-1, 15'). Tour à tour, les gardiens sont inquiétés, Pichot, sur coup-franc de A. Le Traon, détourné en corner (25'), puis, encore Le Traon et Quéméneur (26', 27'). Sur la relance, Sarr oblige Derrien à boxer le ballon (27').

Jacq : quel but ! 

Sur le débordement de Pinau, plein axe, Derrien écarte le danger d'une main ferme (32'). Puis, J. Le Traon alerte Jacq sur la droite : son bolide de 35 mètres finit dans la cage de Pichot et fait exploser le stade. Comme Le Poiré a lâché l''étreinte, Plouvorn s'enhardit avec ce tir tendu de Velly mais Pichot s'en sort au prix d'une belle détente (39'). Alors que l'on joue les arrêts de jeu d'une belle première mi-temps, Salis frappe un corner, Dikamona et Pinau sont à la chute du ballon et la tête de Pinau fait mouche (1-2, 45'). En seconde période, les Vendéens vont plutôt gérer leur avance. Plouvorn sera à l'attaque avec A. Le Traon, le remuant Quéméneur et Velly verront la défense adverse prendre le meilleur (46', 52', 57'). Dans le dernier quart d'heure, l'Avant Garde pousse toujours mais ne réduit pas la marque. Le lob de Quéméneur aurait mérité un meilleur sort (75'). Derrien enrayera des poings un essai de Dufau (87'). Après un une-deux sur corner entre A. Le Traon et Richeux, la frappe de ce dernier est magistralement éloignée par Pichot (88'). Les Plouvornéens n'ont pas à rougir de cette défaite face à des joueurs du Poiré sérieux et appliqués. C. F. 

La fiche technique

Arbitres : M. Vaugeois, assisté de MM. Lixon et Pla. 1.985 entrées payantes. Buts. Plouvorn : Jacq (37') ; Le Poiré-sur-Vie : Dikamona (16'), Pinau (45').

 Avertissements.

 Plouvorn : J. Le Traon, Richeux, Jacq ; Le Pouré : Dikamona, Sarr. AG PLOUVORN : S. Derrien, T. Jacq, J-C. Guilmoto (P. Labat, 83'), T. Loaëc, G. Coquil, B. Richeux, A. Le Traon, J. Le Traon, F. Prigent (F. Hamadi, 72'), S. Quéméneur, B. Velly (D. Morizur, 63'). Non entrés en jeu : N. Séach (g), C. Perrot. 

Ent. : Guy Troadec. LE POIRÉ-SUR-VIE : M. Pichot, A. Souquet (F. Liaigre, 91'), A. Lusinga, C. Dikamona, A. Salis, K. Das Neves, S. Gbohou (L. Dufau, 82'), Q. Bonnet, P. Sarr, S. Pinau, K. Vicente (T. Ferrand, 74'). Non entrés en jeu : G. Blaichet (g), H. Ayivi. Ent. : Oswald Tanchot.

Source © Le Télégramme -ICI>>>

Coupe de France. Plouvorn (DH) - Le Poiré-sur-Vie (Nat.) La quatrième sera-t-elle la bonne ?

publié le 5 déc. 2014 à 22:10 par Avant-Garde Plouvorn



 
C'est avec le point de la qualification bien fermé que Sacha Quéméneur, Bruno Velly et Benoit Richeux (de gauche à droite) espèrent sortir du terrain, ce après-midi. 

Aujourd'hui, pour la quatrième fois de son histoire, l'Avant-Garde de Plouvorn tentera de forcer la porte du 8 e tour de la Coupe de France pour atteindre ces fameux 32 e de finale qui font rêver. 

Dans le Léon, seul le Stade LéonardKreisker est parvenu, à la fin 1978 (où il était, lui aussi, en DH), en 32 e s de finale mais il avait dû éliminer une D2 de l'époque, le Stade Rennais, pour s'offrir les Verts de Saint-Etienne un mois plus tard. Les Plouvornéens réussiront-ils à en faire autant ? C'est tout ce qu'on peut souhaiter à Guy Troadec, lui qui rêve tant de rencontrer un jour l'Olympique de Marseille : « Ce qui est à peu près certain, c'est qu'on aura au moins une occasion à un moment du match et, qu'on la marque ou pas, il ne faudra surtout pas qu'on soit menés de deux buts à ce moment-là. L'absence de Mickaël Quéré nous prive d'un joueur capable de garder la balle devant et de se procurer des occasions de but. On va remédier à cela en densifiant davantage le milieu de terrain et les gars sont conscients qu'il ne va pas falloir prendre de but trop vite ». 

Le Poiré sur ses gardes 

Le Poiré-sur-Vie, lui aussi, compte ses absents, et ils seraient plusieurs s'il l'on en croit Oswald Tanchot, son entraîneur : « C'est une période de la saison très compliquée pour nous car nous n'avons joué en championnat qu'une seule fois en novembre, à Dunkerque, et parce que nous avons beaucoup de blessés. Mais notre club a connu de belles aventures en Coupe de France car il s'est construit en championnat grâce à ses bons parcours en coupe, ce qui fait que les joueurs qui y ont goûté en redemandent, bien sûr. Et, plus les tours passent, moins on a besoin de les motiver. Mais si j'écoute tout ce qu'on me dit, j'ai l'impression que nous ne sommes même plus favoris ! Il parait que c'est quasiment mission impossible de s'imposer là-bas ! ». On verra bien cet après-midi, si cela se confirme, dans un Guy-de-Réals chauffé comme jamais !

 M. Pl. 

Les formations probables PLOUVORN : S. Derrien et N. Séach (g), C. Perrot, T. Loaec, P. Labat, J.-C. Guilmoto, G. Coquil, T. Jacq, J. Le Traon, B. Richeux, B. Velly, F. Prigent, A. Le Menn, M. Vincent, S. Quéméneur, D. Morizur, K. Hamadi, A. Le Traon. Suspendu : M. Quéré. Ent. : G. Troadec.

 LE POIRÉ-SUR-VIE : M. Pichot et G. Blaichet (g), C. Dikamona, A. Salis, A. Lusinga, A. Souquet, F. Liaigre, Q. Bonnet, P. Saar, S. Pinau, L. Dufau, K. Das Neves, S. Gbohou, T. Férand, H. Ayivi, K. Vicente. Ent. : O. Tanchot. Aujourd'hui (14 h 30) Imprimer Télécharger Envoyer

Source © Le Télégramme - ICI>>>

Site du Poiré sur Vie : Avant match

publié le 5 déc. 2014 à 09:32 par Avant-Garde Plouvorn


Depuis le 7 novembre dernier, les genôts n’ont joué qu’un match en compétition, c’était en Coupe de France il y a quinze jours à Pontivy. C’est une nouvelle fois en Coupe de France et encore en Bretagne que les joueurs du Poiré se déplacent ce weekend. Ils affrontent Plouvorn ce samedi à 14h30 pour le huitième tour.



Lors du dernier tour à Pontivy, les hommes d’Oswald Tanchot s’étaient facilités la tâche en scorant deux fois avant la dixième minute, douchant ainsi les ardeurs bretonnes. A Plouvorn, c’est une autre paire de manches qui les attend. 

D’abord car contrairement à Pontivy, à la peine en championnat, Plouvorn joue le haut du classement de DH. Pour preuve, avant de s’incliner à deux reprises lors de leurs deux dernières sorties, les hommes de Guy Troadec étaient invaincus depuis le début de la saison.  Deux défaites d’ailleurs concédés  face au premier et au troisième du championnat contre qui ils ont joué une grande partie du match à dix.

Ensuite, parce que bretons sont des habitués des parcours en Coupe de France. Même si le huitième tour, l’objectif du club chaque saison, est atteint, les nord-finistériens ont encore de l’appétit. 2000 supporters chauffés à blanc, un petit terrain, un public à proximité des joueurs : de quoi offrir un contexte général assez particulier. Parlez-en à Oswald Tanchot qui était allé se qualifier à la 118è minute (sur un but de Djillalli BEKKAR) en 2006 avec la vitréenne, ou à Anthony Salis passé de justesse aux tirs au but avec le CA Bastia l’an dernier. Autant de prestations qui permettent aux Plouvornéens d’aborder ce match avec (beaucoup de) confiance.

Enfin, parce que les genôts, en manque de rythme, n’ont disputé qu’un match en un mois. La faute à deux rencontres de championnat face à Istres et Fréjus, reportées pour cause d’intempéries. A ce manque de compétition s’ajoute une ribambelle d’absents : Ajorque suspendu, Fachan, Dorel, Dasse, Traoré, Fontaine, Chevalier, Argelier, blessés le staff vendéens a fait appel à Françis Liaigre et Timothée Ferand, habitués à jouer en CFA2, pour compléter l’équipe.

Autant d’éléments qui lissent le niveau. Il n’y aura pas de supériorité hiérarchique sur ce match. Ce qui compte de toute façon en Coupe de France c’est l’état d’esprit et la capacité de nos genôts à répondre au combat qu’imposera cette équipe de Plouvorn, bien décidée à ne rien donner. Une adversité dont les vendéen devront se nourrir s’ils veulent continuer l’aventure dans cette compétition qui apparaît comme une bulle de décompression en marge du championnat de National un peu compliqué. Les coéquipiers de Kévin Das Neves, sont prévenus, ils devront faire preuve de sérieux et garder leurs nerfs face à 2016 finistériens chauffés à blanc ! La Coupe se mérite !

Le groupe Genôt :

Matthieu Pichot, Gaëtan Blaichet
Arnaud Souquet, Aristote Lusinga, Francis Liaigre, Clévid Dikamona, Anthony Salis, Kévin Das Neves, Sackré Gbohou, Quentin Bonnet, Loïc Dufau, 
Pape Sarr, Hugues Ayivi, Steve Pinau, Timothée Ferand, Kristopher Vicente


Source : Le Poiré sur vie Football ICI>>>

L'AG Plouvorn aux portes des 32ème…Un superbe article du district

publié le 5 déc. 2014 à 09:19 par Avant-Garde Plouvorn

Des 8 équipes rescapées de notre Ligue de Bretagne pour le 8ème tour de la Coupe de France, notre District en compte 3 et parmi celles-ci l'AG Plouvorn, qui avec le FC Guichen seront nos deux « petits poucets » de la Ligue car évoluant en DH.

D'ailleurs le FC Guichen sera l'hôte de l'un de nos représentants à savoir le Stade Plabennecois. Pour l'AG Plouvorn on peut dire qu'entre ce club et la Coupe de France c'est vraiment une « (très) belle et (très) grande histoire d'amour » et que celle-ci se répète d'année en année puisque l'an dernier les joueurs du Président Jean-Marc Jaffrès et de l'entraineur Guy Troadec avaient « frôlés l'exploit » lors au 7ème tour face au CA Bastia qui évoluait en Ligue 2, mais la séance des tirs au but leur avait été fatale après avoir eu à deux reprises l'avantage dans cette cruelle séance. Personnellement un simple petit calcul me fait penser que cette année sera peut-être la bonne et que les portes des 32ème de finale vont enfin s'ouvrir à l'AG Plouvorn, le calcul le voici : 4ème fois que le club se qualifie pour le 8ème tour hors 4 fois 8 = 32… En ayant fait part aux dirigeants du club tous ont dit :« Si tu pouvais dire vrai… »


RÉPONSE SAMEDI 6 NOVEMBRE SUR LES COUPS DE 16H15 OU PLUS SI PROLONGATIONS ET TIRS AU BUT…



Et si qualification au bout se serait sans aucun doute le plus beau cadeau que s'offriraient le club à neuf jours de Noël, ainsi qu'à tous ses supporters et supportrices et surtout aux bénévoles qui œuvrent sans compter depuis le soir de la qualification
 obtenue dans la Mayenne face à l'Equipe de Bonchamp-les-Laval évoluant en DH Ligue du Maine. Pour savoir si la rencontre du 8ème tour allait se dérouler au Stade Guy de Réals il aura fallut attendre une semaine de plus car la rencontre opposant le Stade Pontivyen (DH) et leurs hôtes de samedi Le Poiré-Sur-Vie avait été reportée pour cause d'intempéries. Rappelons qu'en cas de victoire du Stade Pontivyen la rencontre aurait eu lieu à Pontivy, donc tout est bien qui finit bien, reste maintenant à franchir cet écueil que représente ce club de National qui est actuellement 15ème au classement juste derrière un certain CA Bastia…

Compte tenu de l'importance de l'évènement j'ai recueilli des interviews de Jean-Marc Jaffrès (Président) de Guy Troadec (Entraineur) et de « Cocotte » patron du Bar « La 3ème Mi-temps » (le rendez-vous des supporters avant et après les matchs ainsi que le rappel des trois 8ème tours précédents. Interviews à lire dans le document PDF à consulter joint à ce reportage. Si nous avons fait un focus sur l'AG Plouvorn « notre petit poucet » on n'occulte pas nos deux autres représentants à savoir le Stade Plabennecois (CFA) qui va défier le FC Guichen (DH) et notre club phare le Stade Brestois 29 (Ligue 2) qui va recevoir le Paris FC actuel leader de National… Prudence est mère de sûreté donc pas d'excès de confiance…


8ème Tour Coupe de France à Plouvorn – Quelques échos

Jean-Marc Jaffrès (Président)
« C’est la quatrième fois que nous allons disputer un 8ème tour de Coupe de France, mais cette fois les garçons vont le jouer au Stade Guy De Réals, c'est une première tout comme l’était la réception des pros du CA Bastia (Ligue 2) l'an passé au 7ème tour. C’est une belle récompense pour les garçons et le coach mais aussi pour tous les acteurs de l’AGP car sans eux rien de cela ne serait possible. Cette réussite est collective. Les Plouvornéens sont très attachés à « leur » club et nous dirigeants, avec le concours de la Municipalité, avons le devoir de donner le meilleur de nous même pour maintenir ce club au plus haut niveau de Ligue et réaliser de beaux parcours en Coupe de France. Je souhaite pour ce groupe d'atteindre les 32èmes de Finale, car ils sont tellement généreux et très attachants qu'ils le méritent vraiment »


Guy Troadec (entraineur)
« Après avoir évité les écueils des tours précédents = 3ème tour : Locquirec (D2) 4ème tour : DC Carhaix (DRH) 5ème tour : Ergué Gabéric (DSR) 6ème tour : Kériolets de Pluvigner (D.S.E) 7ème tour : Bonchamps-Les-Laval (DH Ligue du Maine) nous voici présents au 8ème tour. Un « cran » de plus que l’an passé lors de la réception du CA Bastia (Ligue 2) et surtout, aux portes des 32ème où la Ligue1 fait son entrée… Même si nous allons devoir rendre trois divisions à notre adversaire, il nous est permis de rêver ! L’objectif majeur et, annoncé, de l’AGP est la Coupe de France. Nous faisons partie des 8 derniers rescapés de la LBF avec le titre de « petit poucet » (avec Guichen) donc, quoiqu’il arrive, c’est une nouvelle grosse satisfaction pour l’encadrement, les joueurs et bénévoles du club de porter si haut nos couleurs et de faire parler à nouveau de notre « petit (irréductible) village Gaulois ! »



Cocotte (patron du Bar la 3ième Mi-temps)
« C’est la quatrième fois que le club atteint le 8éme tour de la Coupe de France. Les trois premières fois on a été battu de justesse soit au temps réglementaire soit aux prolongations, je pense que cette année sera la bonne. Au 7ème tour l’année dernière on a contraint le CA Bastia (Ligue 2) à nous battre à la séance des tirs au but. Quelque soit l’issue du match qu’on perde ou qu’on gagne, le petit bourg de Plouvorn (2700 habitants) recevra plus de 2000 spectateurs qui seront là pour passer un bon moment, supporter les jaune et noir et les voir gagner ! »


Les trois 8 ème tours précédents

Des trois 8 ème tours précédents c’est très certainement celui du 15 décembre 2002 qui a une saveur plus particulière car se sont deux « exploits » réalisés aux tours précédents qui ont permis au club d’atteindre pour la toute première ce niveau.

 6ème tour victoire 3 – 1 sur le Stade Plabennecois (CFA) alors que les « jaune et noir » n’évoluaient qu’en DSR ! Et que dire du 7ème tour et la victoire 6 tab à 5 après un score de parité de 1 but à 1 après prolongations face au Stade Brestois 29 qui évoluait en National ! Mais au 8ème tour les joueurs de l’époque s’étaient inclinés sur le score de 4 buts à 2 face à Carquefou (44) qui évoluait en CFA2. Certainement la « campagne Coupe de France » la plus aboutie. Ce 8ème tour s’était déroulé à Saint-Pol-de-Léon.

Pour Alain Guillerm c’est le 8ème tour de 2006 face à la Vitréenne (CFA2) qui lui laisse le plus de regrets quant à la qualification pour les 32ème de finale. Ce jour là n’ayant pu évoluer à Morlaix le match s’était déroulé à Ménez-Paul et la Vitréenne s’était imposée 1 – 0 après prolongation mais les « jaune et noir » qui évoluaient en DH avaient fait plus que jeu égal et auraient mérité de l’emporter ! (sic) 

Quant au plus récent 8ème tour (2009) s’il n’y avait pas eu photo quant au résultat (victoire 6 buts à 1 de la GSI Pontivy (CFA) le grand regret du club qui évoluait en D.S.E était d’avoir eu à jouer à Pontivy car les règlements de l’époque avaient été modifiés puis rétablis pour justement permettre aux clubs de divisions inférieures de pouvoir recevoir. 

C’est donc le tout premier 8ème tour auquel les Plouvornéens et Plouvornéennes vont pouvoir assister au Stade Guy De Réals et qu’un simple petit calcul (4 fois 8ème tour = 32ème) me dit que cette fois ci c’est la bonne… Aussi Messieurs les joueurs ne nous décevaient pas !


L’Equipe qui s’est qualifiée (2 buts à 1) au 7ème Tour à BONCHAMP-LES-LAVAL (DH Ligue du Maine)

Texte Jean-Louis Boutruche
Photos Jean-Louis Boutruche et AG Plouvorn










1-10 of 83