ARCHIVES‎ > ‎La presse‎ > ‎la presse locale football‎ > ‎

Cesson - Plouvorn, demain (15 h). Vaincre le signe indien

publié le 21 janv. 2012 à 00:29 par Avant-Garde Plouvorn   [ mis à jour : 21 janv. 2012 à 00:29 ]
En allant à Cesson-Sévigné, les Plouvornéens vont retrouver leur bête noire car cette équipe est vraiment la seule qui les a toujours battus.

Depuis le début du siècle, en effet, il y a eu six confrontations entre ces deux équipes, et les six ont à chaque fois été remportées par les Cessonais.L'écart se réduit toutefois car, la saison passée, l'Avant-Garde n'avait été battue que sur la plus petite des marges (1-0 à chaque fois). A chaque fois c'est un petit coup de patte de Sylla qui avait fait la différence si bien que, cette fois-ci encore, Laurent Kerleroux se méfiera de ce joueur.

«Avec les moyens du bord»

Le coach plouvornéen regrette que son secteur défensif soit bien amoindri: «Nous venons de perdre quelques arguments et comme Régis Cueff ne peut pas se déplacer, c'est Thomas Loaec qui va descendre en défense centrale. Il n'y a pas 36 solutions, mais qu'est-ce qu'on peut y faire? Cela aurait été la faute de joueurs qui seraient partis en vacances, on l'aurait eu mauvaise mais, là, on ne peut reprocher à personne d'être blessé. Ce sont les aléas d'une saison et nous allons faire avec les moyens du bord. Nous savons très bien qu'à Cesson c'est toujours difficile, mais ils sont au même point que nous actuellement au classement, même s'ils ont un match en retard. Les informations que j'ai récoltées disent que Cesson est capable de produire du très bon, tout comme du très moyen. Mais, la constante chez eux, c'est qu'ils sont très solides défensivement et très bons devant».

Lire le Télégramme ICI >>>

Comments