ARCHIVES‎ > ‎La presse‎ > ‎la presse locale football‎ > ‎

Coupe de Bretagne (demi-finale). Plouvorn - La Gacilly (3-2 ap) La troisième est la bonne!

publié le 8 juin 2010 à 01:08 par Avant-Garde Plouvorn   [ mis à jour : 8 juin 2010 à 01:14 ]
Après avoir échoué par deux fois au stade des demi-finales (1998 à domicile, et 2005 à Saint-Malo), l'AG Plouvorn est donc enfin parvenue à décrocher son billet pour la finale de cette Coupe de Bretagne, qui se jouera dimanche contre Ploërmel, à Chartres-de-Bretagne.

La partie ne fut pas toujours simple à gérer, face à une équipe de La Gacilly bien articulée autour des deux points de fixation que sont les expérimentés Cédric Gloux en défense centrale et surtout Stéphane Touzé, l'avant-centre et buteur patenté de l'équipe morbihannaise. A cause de l'absence de Thomas Loaec, suspendu, et compte tenu du fait que Thomas Le Borgne était grippé (au point de sortir à la mi-temps), l'axe central défensif de l'AG Plouvorn n'a pas été bien protégé en première période, et les locaux ont frôlé le pire lorsque Touzé s'est présenté à plusieurs reprises tout seul devant Séach. Mais, s'il a, par deux fois, été devancé dans ses sorties, ce dernier a tout de même été l'un des grands bonshommes du match, côté plouvornéen, au même titre que Christophe Salaun (qui ne pouvait pas rêver mieux comme sortie), que Jean-François Roguez (un but et deux coups de pied décisifs), et surtout que Tony Rolland.

Un vrai match de Coupe

L'ex-Morlaisien a parachevé en beauté une saison prometteuse, en réalisant une seconde période époustouflante dans un rôle assez nouveau pour lui, posté juste devant la défense, ce qui lui a valu les éloges de Laurent Kerleroux, son entraîneur: «Du grand, grand, Tony Rolland. Il a été très bon aujourd'hui. Ce qui est positif là-dedans, c'est de voir qu'il a grandi: ça fait un mois qu'il est très fort, mais il est temps que ça se termine pour tout le monde, même si l'équipe n'a pas mal joué. Quand on voit ça, il n'y a que du bonheur, et un grand coup de chapeau à cette équipe de La Gacilly, pour son état d'esprit et son envie». S'il y a un qui ne voulait pas que ça se termine, c'est bien Benoît Richeux, enchanté de sa première saison à Plouvorn: «Une montée en DH, une finale de Coupe, on a vécu de belles choses, et ce n'est pas fini». Quant au coach visiteur, Pascal Joubin, il regrettait de ne pas être allé jusqu'aux tirs au but, car son gardien, Yann Laurent, est spécialiste de l'arrêt des penaltys: «Il l'a encore prouvé aujourd'hui. Mais je tiens avant tout à féliciter tous les joueurs, qui ont su revenir à la marque et même mener au score, en faisant un vrai match de Coupe. Nous avons la balle d'égalisation à quelques secondes de la fin, mais le goal de Plouvorn a eu le dernier mot. C'est dommage, mais c'est ça le football»!


Lire le Télégramme ICI>>>

Comments