ARCHIVES‎ > ‎La presse‎ > ‎la presse locale football‎ > ‎

Coupe de France (3e tour). Il en reste six !

publié le 17 sept. 2012 à 22:14 par Avant-Garde Plouvorn   [ mis à jour : 17 sept. 2012 à 22:14 ]

La seule surprise a été la difficulté rencontrée par les ténors de DH (le SC Morlaix à Plougonven), et de DSE (l'AG Plouvorn à Landivisiau), qui sont passés par la petite porte.

Si leurs entraîneurs (Laurent David et Guy Troadec) ne retiendront que la qualification, leurs adversaires malheureux garderont toutefois ce match en référence. Yann Béchen, (Plougonven):«Nous pouvons être fiers d'avoir fait jeu égal, mais nous avons manqué de réussite ». Tanguy Marec (Landi FC) : « Je suis déçu pour les joueurs car il nous a manqué la finition, mais nous tenons notre match-référence, sur lequel nous allons pouvoir travailler maintenant. Cléder - Landerneau (3-1). Cette qualification a mis du baume au cœur de Johann Dubois:« Face à une très belle équipe landernéenne, notre victoire a été obtenue grâce au bel état d'esprit d'un groupe soudé, qui a voulu nous offrir cette victoire avec une grosse pensée pour ma grand-mère, décédée le matin même, et pour Anthony Kerleroux qui venait de perdre son père ». Lanhouarneau-Plounevez - Saint-Pol (2-3). Gildas Fichaut poursuit sa route avec la satisfaction du devoir accompli : « Cela fait maintenant un an que nous sommes invaincus en coupe. » Son prédécesseur à Saint-Pol Régis Guéguen, désormais à Plounevez Lochrist, ne décolérait pas, à cause de la blessure de son stratège Lucas Le Lann: « Une grosse entorse, avec une absence prévisible de plusieurs semaines». Plougasnou - Santec (0-5). Pour le Santécois Gaëtan Guinamant, un troisième tour à Plougasnou c'est du pareil au même:1-6 en 2010,0-5 en 2012! « C'est toujours sympa d'aller à Plougasnou, où nous sommes bien accueillis à chaque fois ». Moins sérieusement, Ndlr. « En plus ils nous ouvrent les portes à chaque fois »! Saint-Thégonnec - Plourin (2-0). A Saint-Thé, « Rico » Guyomarch ne retiendra, lui aussi, que la qualification: « Seule la victoire est belle en coupe, et, si ça a été un petit match, je suis tout de même content pour le club, et pour les joueurs, d'accéder au 4e tour ». Chez les vaincus, Florent Cosquer se servira de ce match où ses joueurs ont été présents durant 90 minutes: « Face à une équipe supérieure hiérarchiquement, une erreur grossière en défense est payée cash, et une parade magnifique de leur gardien nous empêche d'égaliser ».


Lire Le Télégramme ICI >>>


Comments