ARCHIVES‎ > ‎La presse‎ > ‎la presse locale football‎ > ‎

Coupe de France/ Plouvorn - Locminé, aujourd'hui (15 h 30). En noir ou en or ?

publié le 25 oct. 2013 à 22:55 par Avant-Garde Plouvorn   [ mis à jour : 25 oct. 2013 à 22:55 ]


En recevant Locminé (CFA2), Plouvorn (DH) est condamné à l'exploit pour continuer l'aventure vers l'objectif avoué de tout club : une participation, au moins une fois dans son histoire, à un 32e de finale de Coupe de France.


« Après ça, ils pourraient mourir tranquille », comme avait dit qui vous savez ! Plouvorn n'est encore qu'à trois étapes des 32es, certes, mais la Saint-Colomban fera-t-elle aussi bien que ses devancières qui ont barré la route de l'Avant-Garde depuis une quinzaine d'années ? Que ce soit les professionnels de Guingamp ou de Laval, puis des spécialistes de coupe comme Carquefou, l'US Montagne, Plabennec, Concarneau, ou encore la Vitréenne ou la GSI Pontivy, il a quasiment toujours fallu un « gros » pour faire courber l'échine aux « Colosses », tels qu'ils ont été baptisés depuis leur dernier véritable exploit en date, l'élimination du Stade Brestois en 2002. « Cela fait effectivement onze ans que nous n'avons pas battu d'équipe hiérarchiquement supérieure », rappelle Guy Troadec. « Mais ce match de coupe tombe bien, en fait, car il arrive après une bonne prestation en championnat, et parce que nous venons de passer un bon test : nous sommes convaincus qu'on peut très bien défendre et la victoire de dimanche dernier contre Pluvigner correspondant bien à ce que nous sommes capables de faire. Je pense que notre profil d'équipe nous aurait davantage embêtés chez une DSR ou une DSE plutôt que de recevoir une CFA2. »

Noblet élogieux

Didier Noblet, l'entraîneur de Locminé, a pu s'en apercevoir de ses propres yeux, lui qui a assisté incognito à la rencontre de championnat. « Plouvorn a réalisé un très bon match, et il nous faudra évoluer à notre véritable niveau de CFA2. Ce 6e tourest à nul autre pareil car il représente un véritable cap à franchir : on reste entre Bretons, mais on y retrouve des équipes très solides qui n'arrivent pas à ce stade par hasard. En outre, c'est celui qui ouvre la porte vers une possible réception d'une équipe professionnelle de Ligue 2 ». Alors, en cette fin d'après-midi, pour son 62e match de coupe du siècle, l'AG Plouvorn quittera-t-elle son antre de Guy-de-Réals, vêtue du noir de l'élimination ou de l'or de la qualification ?

PLOUVORN : S. Derrien et N. Séach (g.) - J. Ph Porzier, G. Coquil, T. Jacq, J. -C. Guilmoto - B. Richeux, J. Le Traon, A. Le Traon, T. Loaec - J. -F. Roguez, M. Quéré. V. Quéguiner, P. Philip, N. Simon, A. Quéré, M. Vincent, D. Morizur.

 LOCMINÉ : Masson et Lucas (g.) - Duclovel, Le Guennec, Strat, Moustapha, Nicol - Guéhenneux, Boursicaud, Randuineau, Ilanckenbo - Barbarit, Guinel, Le Sergent, Nottoli.

Source M. P. dans le Télégramme ICI >>>
Comments