ARCHIVES‎ > ‎La presse‎ > ‎la presse locale football‎ > ‎

Coupe de France. Telgruc en quête d'exploit

publié le 27 sept. 2013 à 00:47 par Avant-Garde Plouvorn   [ mis à jour : 27 sept. 2013 à 00:56 ]

L'AS Telgruc (DHR), dernier représentant de la presqu'île en Coupe de France, va tenter de bousculer la hiérarchie dimanche, face à Plouvorn (DH) dans un Ménez-Luz en ébullition. Le président, Jacques Sénéchal, y croit.




Dans quel état d'esprit abordez-vous ce choc face à l'Avant-Garde de Plouvorn qui se situe trois divisions au-dessus ?
On a eu un démarrage délicat en championnat, la Coupe arrive à point nommé. On aurait préféré rencontrer une équipe du même niveau, mais c'est quand même avec un grand plaisir qu'on accueillera Plouvorn. C'est une grosse équipe qui joue au plus haut niveau régional, et dont la B se situe aussi un niveau au-dessus du nôtre.

Quelles sont vos chances, selon vous ?
La Coupe reste la Coupe. Je ne me fais pas de souci quant à l'attitude de nos joueurs. Je sais qu'ils sauront se transcender pour être à la hauteur de l'événement. Je pars du principe que sur 90 minutes, les niveaux peuvent s'équilibrer. On a une équipe qui ne lâche rien, un gros public derrière, alors qui sait ? Si on doit perdre, c'est que l'adversaire nous sera supérieur.

À quand remonte votre dernier bon parcours en Coupe de France ?
Lors de la saison 2009-2010, on avait atteint le cinquième tour. On était alors en première division de District, et on avait éliminé trois clubs de ligue, de DHR à DSE. On était tombé chez nous face à Trégunc, 1 à 0, devant 800 spectateurs. Cette année-là, on avait notamment battu Châteaulin qui était en DSE, trois divisions au-dessus. Preuve que c'est réalisable.

Vous avez en moyenne 250 spectateurs au stade à chaque rencontre, ce qui est rare à ce niveau. Comment expliquez-vous cet engouement ?
Ce club a une histoire. Tout le monde ici a eu un grand-père, un père ou un enfant qui a joué pour les Jaune et Noir. C'est quelque chose qui reste ancré. Les gens ont plaisir à se retrouver le dimanche, et s'identifient toujours au club. En plus, il y a une vraie ambiance, ça vit bien.

Vous êtes le club phare de la presqu'île. Il paraît même qu'on vient vous supporter de Châteaulin

. Oui, c'est vrai. Aujourd'hui, malheureusement, les autres clubs de la presqu'île jouent en District. Et les fans de foot dans le secteur aiment l'ambiance particulière de ce stade. J'espère qu'ils seront tous là dimanche. Avec leur soutien, tout devient possible, et on peut espérer voir à nouveau le cinquième tour. Pratique AS Telgruc - Avant-garde Plouvorn, dimanche à 15 h au stade du Ménez-Luz.

Propos recueillis par Jean-Luc Padellec pour le Télégramme Lire ICI >>>
Comments