ARCHIVES‎ > ‎La presse‎ > ‎la presse locale football‎ > ‎

Coupe du Conseil Général (16es de finale) 1-3. Sévère pour Plounéventer

publié le 26 avr. 2013 à 07:09 par Avant-Garde Plouvorn   [ mis à jour : 29 avr. 2013 à 00:13 ]
La rencontre s'annonçait déséquilibrée entre une formation de D2 et une autre de DSR. Pourtant les Plounéventériens ont fait mieux que résister. Le pressing haut des locaux gène d'entrée les pensionnaires de DSR. Mais sur sa première occasion, Morizur, lancé par Mével, ouvre le score, en deux temps (0-1, 11e). Sur deux corners, de Plouidy d'abord (13e), puis Person (17e), Plounéventer croit à l'égalisation. Avant que Quéré ne rate une immanquable balle de break (23e). Sur le banc de Plouvorn, le ton est sec « on ne joue pas bien, vous nous faites peur ! ». Rien n'y fait, les Plouvornéens se font toujours autant bouger au retour des vestiaires. On en oublierait presque les quatre divisions d'écart. Puis l'arbitre rentre en scène. Il accorde à Plounéventer un coup franc indirect à 6 m du but adverse (51e), contré par le mur ; puis un penalty discutable à Plouvorn, transformé par Morizur (0-2, 75e). La messe est dite. Quéré, sur un cavalier seul, donne le coup de grâce (0-3, 80e). Le Menn (86e) et Abily (88e) sont tout près de sauver l'honneur mais c'est Ramone, d'un magnifique lob, qui le fait (1-3, 91e). 

Arbitres : M. Troadec assisté de MM. Fitamant et Le Buzit. 70 spectateurs. BUTS. Plounéventer : Ramone (91') ; Plouvorn : Morizur (11', 75'), Quéré (80').

Dimanche (15 h) 

PLOUNÉVENTER (D2) - PLOUVORN (B) (DSR). Olivier Morvan (Plouvorn) : « Les présidents m'ont clairement fait entendre que l'objectif de la saison n'était pas la montée en DSE mais tout d'abord gagner la Coupe du Conseil Général. Ca tombe bien, car celle-là, je ne l'ai encore jamais soulevée. Je vais récupérer plusieurs joueurs et on verra bien qui on gardera pour se rendre chez une équipe qu'on m'annonce comme assez physique. Mon frère « Toch », qui fréquente Plounéventer en championnat avec son équipe de Plouénan, m'en dira plus. » 

Lire le Télégramme ICI >>>
Comments