Coupe de France. La pression monte

publié le 1 déc. 2014 à 23:50 par Avant-Garde Plouvorn   [ mis à jour le·1 déc. 2014 à 23:50 par Thibault Troadec ]

 Les deux compères, Thierry Kerriou (à gauche) et Kevin Le Mignon, seront au rendez-vous, samedi. 

Six cents billets vendus samedi; puis 200, dimanche, sur les 1.950 disponibles. La pression monte avant le huitième tour de la Coupe de France qui aura lieu samedi, au stade Guy-de-Réals, contre l'équipe vendéenne du Poiré-sur-Vie, qui évolue en National, soit trois divisions au-dessus de Plouvorn. Deux personnages du club sont à pied d'oeuvre afin de préparer la fête pour une éventuelle qualification en 32es de finale : Kévin Le Mignon, entraîneur des jeunes et de l'équipe C (il prépare son brevet d'Etat), et Thierry Kerriou, ancien avant-centre de l'équipe fanion. 

Une importante organisation « Il y aura un atelier maquillage, dès le samedi matin, explique Thierry. Ça se passera dans les vestiaires, à côté de la salle de hand. Nous organisons également un concours de déguisement aux couleurs du club, jaune et noir. Il y aura un maillot de la Coupe de France à gagner ». Les deux compères mettront les mêmes moyens que lors du match de l'année dernière contre Bastia avec, notamment, la nacelle prêtée par l'entreprise Guillerm, qui leur avait permis de surplomber le terrain et le match. 

Le rôle important des supporters 

« Les supporters sont invités à ramener leurs tee-shirts car de nouveaux seront distribués. À noter que les U8 et U9 accompagneront les joueurs pour rentrer sur le terrain », explique Kevin Le Mignon. Pour Thierry, qui a connu des grands moments comme les qualifications contre Plabennec et le Stade Brestois, en 2002 ou en 2000, mais aussi les rencontres contre le Stade Lavallois ou Vitré, en 2006, cette rencontre est très spéciale : « J'ai vécu ces moments. C'est vraiment magique. L'appui des supporters aide énormément ».


 Pratique Billets disponibles au bar La Troisième mi-temps, au Kool et au café du centre. Match, samedi, à 14 h 30. Tarifs : 8 € (12 € en tribunes).

Source © Le Télégramme - ICI >>>
Comments