Coupe de France. Plouvorn Cette fois, c'est la bonne ?

publié le 17 nov. 2014 à 23:15 par Avant-Garde Plouvorn   [ mis à jour le·17 nov. 2014 à 23:15 par Thibault Troadec ]
18 novembre 2014/ Recueilli par M. Pleiber.  © Le Télégramme


Pour la quatrième fois de son histoire, l'AG Plouvorn va disputer un 8e tour de Coupe de France. Après les longues années du tandem Loul Guéguen - Gildas Fichaut, après le bel épisode Laurent Kerleroux, c'est maintenant au tour de Guy Troadec de tenter d'ouvrir la porte des 32es de finale. 

Guy Troadec, à quoi attribuez-vous votre qualification ?

Je pense que nous avons mis tous les atouts de notre côté dans la préparation de ce match, en partant la veille à Bonchamp, et forts des précieuses informations que notre émissaire, Fanch Larvor, avait recueillies deux semaines plus tôt. 

Et les secrets de cette victoire ? 

Il n'y a pas de secret, nous avons joué notre jeu habituel, avec nos joueurs habituels : j'avais même emmené dans le car notre 17e joueur (qui savait cependant qu'il ne jouerait pas). Et même notre suspendu car les cartons qu'il avait écopés, c'était aussi pour nous qualifier lors des tours précédents. Le petit coup de pouce a été ce penalty car l'égalisation m'a permis de ne rien changer à l'effectif. A 1-1, on avait le temps, rien ne pressait puisqu'on sentait les adversaires de plus en plus à notre portée. On aurait pu aller jusqu'aux prolongations comme ça ! 

Et maintenant, qui souhaitez-vous tirer pour le 8e tour ? 

Je voudrais bien le Stade Brestois, car c'est presque déjà une Ligue 1, ou alors un tirage qui nous laisse encore une fois une chance d'aller en 32es de finale. De toutes les générations de Plouvorn, celle-ci est celle qui a déjà fait mieux puisque nous avons atteint deux fois de suite le 7e tour. Avant, c'était souvent une année sur deux. Un 32e de finale, pour le club, ce serait une manne financière garantie

Source © Le Télégramme -ICI >>>

Pour ceux qui ne connaissent pas Fanch :



Comments