Site du Poiré sur Vie : Avant match

publié le 5 déc. 2014 à 09:32 par Avant-Garde Plouvorn   [ mis à jour le·5 déc. 2014 à 09:32 par Thibault Troadec ]

Depuis le 7 novembre dernier, les genôts n’ont joué qu’un match en compétition, c’était en Coupe de France il y a quinze jours à Pontivy. C’est une nouvelle fois en Coupe de France et encore en Bretagne que les joueurs du Poiré se déplacent ce weekend. Ils affrontent Plouvorn ce samedi à 14h30 pour le huitième tour.



Lors du dernier tour à Pontivy, les hommes d’Oswald Tanchot s’étaient facilités la tâche en scorant deux fois avant la dixième minute, douchant ainsi les ardeurs bretonnes. A Plouvorn, c’est une autre paire de manches qui les attend. 

D’abord car contrairement à Pontivy, à la peine en championnat, Plouvorn joue le haut du classement de DH. Pour preuve, avant de s’incliner à deux reprises lors de leurs deux dernières sorties, les hommes de Guy Troadec étaient invaincus depuis le début de la saison.  Deux défaites d’ailleurs concédés  face au premier et au troisième du championnat contre qui ils ont joué une grande partie du match à dix.

Ensuite, parce que bretons sont des habitués des parcours en Coupe de France. Même si le huitième tour, l’objectif du club chaque saison, est atteint, les nord-finistériens ont encore de l’appétit. 2000 supporters chauffés à blanc, un petit terrain, un public à proximité des joueurs : de quoi offrir un contexte général assez particulier. Parlez-en à Oswald Tanchot qui était allé se qualifier à la 118è minute (sur un but de Djillalli BEKKAR) en 2006 avec la vitréenne, ou à Anthony Salis passé de justesse aux tirs au but avec le CA Bastia l’an dernier. Autant de prestations qui permettent aux Plouvornéens d’aborder ce match avec (beaucoup de) confiance.

Enfin, parce que les genôts, en manque de rythme, n’ont disputé qu’un match en un mois. La faute à deux rencontres de championnat face à Istres et Fréjus, reportées pour cause d’intempéries. A ce manque de compétition s’ajoute une ribambelle d’absents : Ajorque suspendu, Fachan, Dorel, Dasse, Traoré, Fontaine, Chevalier, Argelier, blessés le staff vendéens a fait appel à Françis Liaigre et Timothée Ferand, habitués à jouer en CFA2, pour compléter l’équipe.

Autant d’éléments qui lissent le niveau. Il n’y aura pas de supériorité hiérarchique sur ce match. Ce qui compte de toute façon en Coupe de France c’est l’état d’esprit et la capacité de nos genôts à répondre au combat qu’imposera cette équipe de Plouvorn, bien décidée à ne rien donner. Une adversité dont les vendéen devront se nourrir s’ils veulent continuer l’aventure dans cette compétition qui apparaît comme une bulle de décompression en marge du championnat de National un peu compliqué. Les coéquipiers de Kévin Das Neves, sont prévenus, ils devront faire preuve de sérieux et garder leurs nerfs face à 2016 finistériens chauffés à blanc ! La Coupe se mérite !

Le groupe Genôt :

Matthieu Pichot, Gaëtan Blaichet
Arnaud Souquet, Aristote Lusinga, Francis Liaigre, Clévid Dikamona, Anthony Salis, Kévin Das Neves, Sackré Gbohou, Quentin Bonnet, Loïc Dufau, 
Pape Sarr, Hugues Ayivi, Steve Pinau, Timothée Ferand, Kristopher Vicente


Source : Le Poiré sur vie Football ICI>>>

Comments