Coupe de Bretagne (demi-finale): Combourg - Plouvorn: 1-3. Hiérarchie respectée

publié le 8 mai 2012 à 21:52 par Avant-Garde Plouvorn

Même si la coupe n'est pas la priorité des Finistériens, comme l'affirme Laurent Kerleroux, leur entraîneur, ils apprécient. «C'est bien pour le club,» dit-il. Une qualification qui n'a été assurée qu'après plus d'une heure de jeu.

Plouvorn a pris d'entrée le jeu à son compte, les locaux évoluant avec un milieu fourni et un seul attaquant de pointe. La rencontre a démarré sur les chapeaux de roue. L'actif Le Goff sur son côté droit trouve Roguez (9e) qui ouvre le score. Le match n'a pas basculé en faveur des visiteurs car sur un coup franc de Milon, Laurenti (10e) de la tête trompe Seach, le gardien finistérien. Tout est à refaire, mais au fil des minutes on perçoit rapidement un manque d'intensité de part et d'autre. Ainsi, jusqu'à la pause la marque n'évolue pas. De nouveau comme en début de match les Combourgeois subissent la pression de Plouvorn qui réussit, grâce à Le Goff (50e) à prendre l'avantage. Combourg ne cède rien et Aneix (52e) met Seach à contribution, un retourné de Laurenti (62e) frôle le poteau du gardien. Combourg qui commence à accuser la fatigue n'arrive pas égaliser et concède un nouveau but sur pénalty, transformé par Roguez (66e). A partir de ce moment la tâche devient plus difficile pour les locaux qui malgré tout poussent, particulièrement dans les dernières minutes, Plouvorn dans son camp. Un corner de Milon (87e) et une tête de Régnault (88e) bousculent la défense visiteuse sans résultat. Les divisionnaires se qualifient pour la finale. Arbitre: M.Boutruche. BUTS. COMBOURG: Laurenti (10e). PLOUVORN: Roguez (9e et 66e s.p.) Le Goff (50e)

Ils ont dit

Laurent Kerleroux (Plouvorn). «Ils nous ont laissé jouer. Cette coupe n'était pas notre priorité. Nous allons tout faire pour sauver notre championnat. Nous avons une saison compliquée, mais cette finale pour le club c'est bien. J'espère que l'on va tomber contre nos amis de la T.A. Rennes.»
Laurent Bonhomme (Combourg). «On a tenu à un partout. Je suis déçu pour les gars, car physiquement ils ont tout donné. On a couru après la balle. Mais c'est un beau parcours, çà prouve les valeurs de ce club.»


Lire le Télégramme ICI >>>

Comments