Coupe de France/ Plouvorn - CA Bastia, demain (14 h 30). CA Bastia, cherchez l'intrus

publié le 15 nov. 2013 à 00:44 par Avant-Garde Plouvorn
Arrivé au club il y a dix ans, l'entraîneur Stéphane Rossi a fait grimper le CA Bastia de DH en Ligue 2. Photo PQR/Nice Matin


Monté en National en 2012, en Ligue 2 en 2013,le CA Bastia, qui fait figure d'intrus au niveau pro,ne cesse de gravirles échelons malgré des moyens très limités.


« La vocation du CA Bastia est d'être un club amateur. C'est toute son histoire et il se revendique comme tel ». Vincent Le Mat, le Breton de l'effectif (*), vit une drôle d'aventure depuis son arrivée en Corse il y a près de deux ans. Dans ce drôle de club, le plus vieux de la ville (fondé en 1920), riche de 400 licenciés et surnommé « L'Escadron noir » et dont le palmarès illustre à merveille les propos de Le Mat : 9 fois vainqueur de la Coupe de Corse, 11 fois champion de Division d'honneur, champion de CFA 2 en 2006 et champion de CFA en 2012. Plus amateur, tu meurs.
Après une incroyable montée acquise lors du dernier match grâce à un but... du Red Star inscrit contre Fréjus et avec 47 points récoltés à la maison sur 61, le CA Bastia évolue pourtant bien en Ligue 2.


5 M€ de budget


Avec un budget d'à peine 5 M€, il y fait figure de Petit Poucet. Et, malgré sa première victoire de la saison acquise le week-end dernier à Nîmes (0-1), il y est d'ailleurs dernier. « Mais on est maintenant plus consistant et plus régulier sur la durée d'un match », positive Le Mat. « Il ne faut pas oublier que l'on jouait encore en National il y a deux saisons ». Cela fait maintenant dix ans que le club est entraîné par Stéphane Rossi (49 ans) qui a fait gravir au club tous les échelons menant de la DH à la Ligue 2. Le CAB ne cesse de grandir mais « ça ne se fait pas du jour au lendemain ».


« On n'a pas perdu notre esprit amateur »

La saison dernière, le CAB avait d'ailleurs sorti en 32e de finale de Coupe de France son meilleur ami, le Sporting Club de Bastia (2-0), « le club de toute la Corse et qui est supporté par plusieurs joueurs de chez nous », confie Le Mat. Au tour suivant, il était tombé face au Stade Brestois (1-3). Plouvorn ne devra pas s'attendre à voir débarquer dimanche des pros sûrs de leur fait au point de prendre ce match à la légère. « On est un club pro mais on connaît bien l'esprit amateur. On n'a d'ailleurs pas perdu le nôtre », avance le président Antoine Emmanuelli.

(*) Originaire de Douarnenez, formé au FC Lorient, Vincent Le Mat a porté les couleurs de Concarneau et de deux clubs de Vitré, l'AS et la Vitréenne.

Lire Eric Daniellou et Christian Fily pour le Télégramme ICI>>>
Comments