DH/ Langueux - Plouvorn (1-1). Plouvorn entrevoit le maintien

publié le 17 mai 2011 à 00:58 par Avant-Garde Plouvorn   [ mis à jour : 17 mai 2011 à 01:02 ]

En revenant de Langueux avec le point du match nul, les Plouvornéens avaient l'impression d'avoir obtenu l'essentiel, même s'ils évoquaient l'inévitable histoire du verre à moitié vide ou à moitié plein.

Ils auraient pu perdre le match en première période, sauvés par la transversale, mais ils y ont toujours cru après avoir redressé la barre, au point de frôler le coup parfait après la pause. Mais ils laissent leur plus sérieux concurrent à distance, et c'est une très bonne chose au vu du programme des deux dernières journées où Langueux devra se déplacer à Elven, toujours en course pour l'accession, et à Vitré, tandis que Plouvorn recevra la TA Rennes et ira à Guichen. Laurent Kerleroux est donc bien obligé de se contenter du partage des points à Langueux: «Pour moi, ce n'est pas un bon match nul dans la mesure où on doit gagner ce match, même si avant la rencontre, ou aurait signé pour le nul afin de les laisser derrière nous. On a fait un beau match, mais on prend un but contre le cours du jeu, car nous étions bien place à ce moment-là, avec deux ou trois occasions qu'on ne concrétise pas. Langueux nous attendait, en procédant en contres, et sur le premier d'entre eux, ils marquent. On continue malgré tout à jouer et on égalise sur corner juste avant la mi-temps. Dans les vestiaires, j'ai dis aux gars qu'on avait fait le plus difficile en revenant au score, et qu'il fallait continuer. Langueux a poussé un peu, mais nous n'avons pas été bousculés: nous avons même manqué un face-à-face, mais il y avait tout de même dans les buts adverses un ancien gardien professionnel qui a répondu présent, aussi. Au vu de tout cela, on pourrait être déçu, mais pour reprendre Didier Deschamps, il vaut mieux être le chassé que le chasseur: on reste devant eux, et la défaite de la Vitréenne arrange aussi nos affaires car son dernier match sera contre Langueux. Si nous battons la TA Rennes dimanche, et que Langueux perd à Elven, c'est fini ». Réponse dimanche, car nous n'en sommes pas encore là...

  • Lire M. Pleiber dans le Télégramme ICI >>>
Comments