DH/ Plouvorn - Paimpol. Plouvorn face à sa bête noire

publié le 29 nov. 2013 à 23:57 par Avant-Garde Plouvorn   [ mis à jour : 29 nov. 2013 à 23:57 ]

Au sortir de quatre matchs de haute tenue à domicile, les Plouvornéens reçoivent une équipe de Paimpol que Guy Troadec considère comme la bête noire de son club. Il n'a pas tort car des huit confrontations recensées en championnat entre les deux équipes, l'Avant-Garde de Plouvorn n'en a remporté qu'une seule (en 2006, sur le score de 2-1), pour six défaites et un nul. En se préparant durant la semaine pour cette rencontre, les Plouvornéens se posaient par ailleurs tous la question de savoir si le score de 4-1 contre Guichen ne constituait pas le record en dix saisons de DH. Eh bien non, car c'est au cours de la saison 1996-1997 que l'on trouve tous les records, avec notamment sept matchs de championnat d'affilée sans défaite à domicile, mais aussi un score fleuve (et record) réalisé à Baud-Locminé (5-1).

Poursuivre la belle série

À défaut de rêver d'en marquer plus contre Paimpol, Guy Troadec peut toujours s'attaquer à la durée d'invincibilité à Guy-de-Réals, mais ce n'est pas gagné d'avance : « J'ai tout d'abord dit aux joueurs qu'il ne fallait pas qu'ils prennent la grosse tête car cela faisait longtemps qu'ils n'avaient pas eu autant de louanges après leur prestation contre Guichen. Mais, comme nous avons le bonheur de jouer de nouveau chez nous, nous avons donc l'opportunité de poursuivre cette belle série et de rester dans cette bonne dynamique, même si nous ne sommes pas sûrs de prendre à chaque fois tous les points. Et comme les joueurs ont été capables de reproduire ce qu'ils avaient montré ces derniers temps, tout le monde les attend maintenant au même niveau : car, avec Paimpol, on va trouver une équipe du même tonneau que les précédentes. Mais notre objectif qui était, au sortir de la coupe, de prendre 10 points sur 15 (N.D.L.R. : Guy Troadec ne compte jamais le point automatique) jusqu'à Noël, est plus que jamais d'actualité : on en a déjà pris trois et il nous en reste donc sept à engranger. Ceci dit, Paimpol ne nous réussit pas trop et est plutôt notre chat noir. C'est une équipe qui est en DH depuis longtemps et qui ne bouge pas de là. Et s'il est vrai que nous restons sur quatre bons matchs, il faut se mettre en tête que la saison va encore être très longue jusqu'au mois de mai » !

Demain (15 h).
Lire le Mpl dans le Télégramme ICI>>>
Comments