DH/ Plouvorn - Plaintel (4-1). Plouvorn enfin récompensé !

publié le 21 déc. 2011 à 00:49 par Avant-Garde Plouvorn   [ mis à jour : 21 déc. 2011 à 00:52 ]

Les Plouvornéens ont enfin été récompensés de tous les efforts fournis depuis le début de la saison en remportant de très belle manière cette rencontre face à un concurrent direct pour le maintien.

Cela faisait en effet plusieurs semaines que l'équipe jouait bien, qu'elle présentait un ensemble homogène et difficile à bouger, mais au final elle n'y trouvait pas son compte. Contre Plaintel, il n'y a pas eu de suspense, et encore moins de doute, tant la domination de l'Avant-Garde a été flagrante de bout en bout. Si l'on cite Aymeric Quéré en tant que partie prenante de toutes les actions victorieuses, c'est bien parce que c'est le dernier venu dans un groupe auquel il offre de la valeur ajoutée, mais il convient de féliciter l'ensemble de l'équipe, et notamment son maître à jouer, Orlando Da Costa. Laurent Kerleroux pouvait alors afficher un sourire radieux à l'issue de la rencontre: «On finit bien l'année, et ça récompense les bonnes prestations qui étaient les nôtres depuis quelque temps. On a produit une bonne heure de jeu, ça nous permet de rester dans notre marche en avant, et même si nous n'avons qu'un seul point d'avance par rapport à l'année dernière (sans tenir compte du match en retard contre Vitré) je pense que nous avons notre place là, car nous n'avons pas encore été bougés par qui que ce soit. En plus, on a marqué quatre buts: ça fait longtemps que ça ne nous était pas arrivé (Ndlr). Sous l'ère Laurent Kerleroux, il y a une victoire par 4-0 devant Servel-Lannion, le 14mars 2010, mais c'était en DSE, tandis qu'en DH, il faut remonter à la saison 96-97 pour trouver trace d'un 5-1, à Baud». 

«Je fais avec les moyens du bord» 


Quant à Stéphane Lucas, le Plaintelais qui retrouvait le stade Guy-de-Réals après un 3-0 encaissé au siècle dernier, en DH également avec Loudéac, il ne pouvait que constater les dégâts: «Il n'y a pas grand-chose à dire, car nous avons été absents des débats. Certes, il nous manque quatre joueurs, mais depuis le début de la saison je fais avec les moyens du bord. On a déjà montré autre chose, sauf qu'aujourd'hui on n'y était pas: on a le droit, non? Parce que contre toutes les équipes qui luttent pour le maintien, nous avons pris des points». Les Plouvornéens sont maintenant en trêve, mais elle sera plus courte que pour les autres équipes, car le match à rejouer contre la Vitréenne B le sera probablement au début janvier. Ce sera de toute façon sans David Hallégot, qui a finalement écopé de quatre matches de suspension, à la suite du choc malheureux avec le gardien vitréen.











Comments