DH/ Plouvorn - Plouzané (0-1). Quel gâchis !

publié le 14 févr. 2012 à 00:37 par Avant-Garde Plouvorn   [ mis à jour : 14 févr. 2012 à 01:07 ]

En subissant leur deuxième défaite de la saison à domicile, les Plouvornéens ont évidemment conscience de l'énorme gâchis qui a caractérisé leur derby contre Plouzané.

Ils possédaient tout, puisqu'ils avaient le ballon, et donc le jeu en main, ils avaient l'inspiration et la solidité défensive... mais il leur a manqué la finition. Laurent Kerleroux ne s'est pourtant jamais retranché derrière les absences d'Aymeric Quéré, de David Hallégot, et même pas de celle de Jean-François Roguez, qui aurait pourtant aimé que ses coéquipiers lui offrent la victoire pour saluer la venue au monde du petit Arthur, né le matin même. Si nous en profitons pour adresser toutes nos félicitations au sympathique Jeff et à Nathalie, la meneuse de jeu des handballeuses de Guiclan, nous n'allons pas accabler les Plouvornéens tant ils ont été irréprochables. 

«Que reprocher aux garçons?» 

«Je n'ai effectivement rien à reprocher aux gars mais ça ne fait qu'un point», explique Laurent Kerleroux. «A Cesson, c'est pareil, on ne doit jamais perdre. Là, on ne doit pas perdre non plus et on perd encore. Que reprocher aux garçons? Je n'en ai pas vu un qui mettait les mains sur les hanches, je n'ai pas vu un ne pas travailler... Mais c'est dur à avaler...» Et, pourtant, l'AG Plouvorn a marqué davantage de buts qu'en 2006-007, et même que la saison dernière à ce même stade de la compétition. Et il n'y a qu'en 2008-2009 où son attaque avait été plus performante. La différence de buts n'a cependant jamais été aussi négative que cette fois-ci. «Et quand vous me dites que nous avons été meilleurs dans le jeu, je vous réponds que ça fait douze matchs que nous sommes meilleurs dans le jeu et vous voyez où nous en sommes: Morlaix est moins bon que nous, mais est devant, Cesson est moins bon et est devant aussi, Plouzané n'a pas été meilleur que nous mais est troisième maintenant.» Du côté de Plouzané, Fred Farou ne faisait pas la fine bouche: «Ça fait quatre points qui tombent du bon côté mais le match nul aurait été plus logique».

Comments