DH/ Plouvorn - Plouzané (1-2). Il n'a pas manqué grand-chose

publié le 17 févr. 2011 à 12:16 par Avant-Garde Plouvorn   [ mis à jour : 17 févr. 2011 à 12:27 ]
Alors que les deux formations se dirigeaient vers un match nul, Plouzané inscrivait le but victorieux qui aurait pu intervenir plus tôt. "J'étais persuadé que ce match allait se terminer sur un score de 1-1 mais le second but nous a plombés», regrettait Laurent Kerleroux à l'issue de la défaite concédée à domicile devant Plouzané. Pour autant qu'il provoque une déception légitime dans le camp des Plouvornéens, ce revers ne les fera pas crier au scandale car, à la pause, tous les spectateurs étaient unanimes pour dire qu'ils s'en tiraient bien avec un seul but encaissé. Bien sûr, le coup de tête de David Hallégot que le gardien visiteur Johann Boulic est allé chercher de la main gauche au ras de son poteau, aurait pu renvoyer les deux équipes dos-à-dos à l'entracte mais il retentissait aussi comme un signal d'alarme: la seconde période n'allait pas être du même acabit!

«Le but casquette nous plombe»

Et, de fait, autant les locaux avaient frôlé la correctionnelle à plusieurs reprises sous les frappes d'un talentueux Jonathan Le Droff, autant ils ont eu des possibilités d'égaliser à quatre reprises (par Hallégot, Guilmoto, Coquil et Cueff), jusqu'à ce que Le Droff ne donne le coup de grâce. «Mon premier sentiment est bien sûr de la déception», indique le coach de Plouvorn. «On a oublié qu'il y avait deux mi-temps dans un match. Le but casquette nous plombe un peu d'entrée parce qu'on ne s'y attend pas. J'étais optimiste pour la deuxième période qui a effectivement été mieux. Il y a un entraîneur de Ligue 2 qui a dit récemment que la victoire rendait c..., surtout quand on reste sur trois ou quatre victoires consécutives. Ce n'était pas exactement notre cas, mais avant le match, j'ai dit aux miens: attention, le sentiment d'être bien peut aussi nous rendre c...! Et je pense effectivement qu'on n'a pas bien joué. L'autre déception c'est que l'infirmerie se remplit avec la blessure de Mick Quéré».

«La réaction escomptée»

Du côté de Plouzané, Fred Farou était évidemment comblé: «Je pense que notre victoire est méritée même si, en deuxième période, c'était le jeu de subir un peu plus. On a tout de même fait une bonne première mi-temps où j'ai vu la réaction escomptée par rapport au match de dimanche dernier. Et, si on rattrape Plouvorn, je pense que c'est bien de voir ces deux clubs nord-finistériens à cette place à un peu plus que la moitié du championnat».

Lire le Télégramme ICI >>>

Comments