DHR/Saint-Pol - Plouvorn B : 1-2 Plouvorn s'en sort bien

publié le 11 sept. 2010 à 23:25 par Avant-Garde Plouvorn
Grâce à deux buts inscrits en toute fin de match, la réserve plouvornéenne s'est imposée, hier, au stade des Carmes, face à un promu saint-politain qui ne méritait pas ça. Ce sont d'ailleurs les locaux qui étaient les premiers en action. Mais ni Coine, d'une frappe des 20 mètres (2e), ni Urien, d'une tête sauvée sur sa ligne par le capitaine plouvornéen Simon (4e), ne parvenaient à ouvrir la marque. Il fallait ensuite attendre la 37e pour assister à la première occasion plouvornéenne. Le néo-Plouvornéen Coquil éliminait Nédélec sur l'aile droite, mais son centre ne trouvait pas preneur devant le but. Les Stadistes réagissaient peu avant le repos par le très remuant Marc Mironnet, dont le centre était repris par Urien, qui ne pouvait ajuster sa reprise (43e). Au retour des vestiaires, les Saint-Politains se créaient les meilleures opportunités, notamment par Mironnet (60e) et Kerbiriou, dont la frappe lobée passait de peu à côté d'un Derrien battu sur ce coup-là (62e). Les locaux allaient trouver l'ouverture cinq minutes plus tard, par Villanueva qui s'enfonçait dans la défense des visiteurs. Son centre était victorieusement repris par Coine (1-0, 67e). Plouvorn ne semblait pas en mesure de pouvoir revenir au score. C'était sans compter sur l'opportunisme de Richeux, qui déclenchait une frappe des 20 mètres, pour ramener les siens au score (1-1, 87e). Dans les arrêts de jeu, le ballon touchait le bras du stoppeur local Urien dans la surface de réparation. Un penalty que Labat transformait. Après avoir touché la transversale de Kermoal, le ballon rebondissait derrière la ligne. Aidé par son assistant, et dans la confusion générale, l'arbitre accordait le but, qui scellait une victoire heureuse et quasi inespérée (1-2, 90e+1).
La fiche technique.
153 spectateurs. BUTS. Saint-Pol: Coine (67e); Plouvorn: Richeux (87e), Labat (90e+1). Aucun avertissement. Arbitres: M.Le Roux, assisté de MM. Prigent et Lubineau.

Lire Le Télégramme ICI>>>
Comments