DH/ Stade Brestois (C) - Plouvorn (1-2). La belle histoire continue...

publié le 7 sept. 2010 à 00:13 par Avant-Garde Plouvorn

Brieux le Goff

En revenant de Brest avec les quatre points en poche, l'Avant-Garde de Plouvorn n'a pas fait mentir l'Histoire qui a écrit qu'elle est invaincue depuis le début de ce siècle face à toutes les formations du Stade Brestois, que ce soit la A, la B oulaC!

Et pourtant, les Plouvornéens n'ont pas livré un grand match aux dires de leur entraîneur Laurent Kerleroux: «Dans le jeu, nous ne pouvons pas être complètement satisfaits, mais les points sont là et il ne faut peut-être pas faire la fine bouche. On a pris quatre points d'avance sur Brest comme sur Saint-Brieuc, en deux matchs, ce n'est pas mal. Mais même si Brest a une équipe très jeune qui a du mal à porter le danger devant le but adverse, on s'est quand même fait bouger sur la première mi-temps. Au milieu de terrain, on ne gagnait pas, mais les occasions, c'est Plouvorn qui les a.Mais Laurent Kerdilès, l'entraîneur brestois, disait qu'ils ont commis des erreurs de jeunesse qui ne peuvent pas pardonner à ce niveau-là. C'est ainsi qu'ils ont pris le but de l'égalisation, et qu'à partir de ce moment-là, ils ont plongé. Physiquement, on était bien, et en général, on réussit à bien finir nos matchs. Mais le bilan est forcément mitigé, car nous avons perdu Axel Bellec jusqu'à la fin de l'année: on perd donc du poids devant». L'attaquant plouvornéen, qui avait été écarté des terrains durant plusieurs mois en fin de saison dernière, s'est de nouveau blessé à l'épaule: il a été évacué sur l'hôpital de la Cavale Blanche et devait vraisemblablement être opéré dimanche soir. «Il y a tout de même eu des satisfactions, poursuit Laurent Kerleroux, car on voit que globalement, nous ne sommes pas inférieurs aux autres et que le niveau DH, on l'a: on peut rivaliser avec les autres»

Lire M.PL. le Télégramme ICI>>>
Comments