DH. Stade Briochin - Plouvorn (0-0). Statu quo à Fred-Aubert

publié le 24 févr. 2011 à 10:41 par Avant-Garde Plouvorn

Le score vierge départageant Saint-Brieuc de Plouvorn a reflété la physionomie d'un match avec peu d'occasions de chaque côté.


UN HOUÉE DE SAUVETAGE. Si les Costarmoricains ont obtenu leur cinquième nul lors des six dernières rencontres, ils le doivent en partie à leur capitaine, Sébastien Houée. Le gardien des Jaunes s'est montré intraitable toute la partie. Il a ainsi détourné en corner une frappe puissante de 30 mètres de David Hallégot (6e). Le «chat» briochin a même sauvé les siens d'un énième coup de massue en repoussant un tir à bout portant de Le Traon (90e+1).
BON OU MAUVAIS NUL? Plouvorn a légèrement dominé la lanterne rouge au cours d'un match qui s'est joué au milieu de terrain. Mais les visiteurs, plutôt à l'aise à l'extérieur (quatre succès), ont dû se résoudre à partager les points. «On partait dans l'inconnu, avec cinq titulaires absents, contre une équipe de Saint-Brieuc qui restait sur des résultats satisfaisants, notamment à Vannes (0-0) et à Plaintel (2-2)», confie le coach plouvornéen Laurent Kerleroux. Notre adversaire a été volontaire et n'a pas envie de lâcher. De notre côté, il y a eu du déchet dans les passes, le dernier geste, les prises de décision. Est-ce une bonne ou une mauvaise opération? On verra dans trois mois.» Avant la réception de Brest (C), dimanche, les Plouvornéens estiment en tout cas qu'ils pouvaient et devaient faire mieux.
SANS BUT, SANS REPROCHE. En d'autres temps, ces deux points remportés contre de solides Plouvornéens auraient été salués par les Griffons. Mais ces derniers ont besoin de gagner. Seulement, ils ne marquent toujours pas... «On ne prend pas de but, non plus, en essayant d'avoir une formation qui joue au ballon», souligne l'entraîneur Thierry Bernard. «Plouvorn est peut-être la meilleure équipe que l'on ait rencontrée à Fred-Aubert. On a eu du mal à bousculer un bon bloc. Si on a été plus précis lors de la seconde période, il a manqué la dernière passe. Bon, on ne baisse pas les bras. On va essayer de l'emporter à Locminé, lors de la prochaine journée.»

Lire le Télégramme ICI >>>

Comments