DSE : Lannion (B) - Plouvorn (1-1). Le coup aurait dû être parfait!

publié le 23 avr. 2013 à 01:20 par Avant-Garde Plouvorn
À quelques secondes près, les Plouvornéens auraient pu convier tous leurs supporters à venir les aider à composter leur ticket d'accession en DH, dimanche 5 mai au Stade Guy-de-Réals, où une victoire contre le CO Briochin aurait signifié le retour au plus haut niveau de la ligue. Mais un but encaissé au bout du temps additionnel à Lannion complique la situation.

La montée pourrait tout de même être fêtée au soir du 5 mai : en cas de victoire contre le COB, elle ne sera automatique que si (et seulement si) les résultats des autres (Pluvigner et les dauphins du groupe B) sont favorables. L'égalisation lannionnaise n'en est donc que plus difficile à digérer pour Guy Troadec et ses hommes : « C'est notre faute, et nous ne pouvons nous en prendre qu'à nous-mêmes. Nous aurions dû être à l'abri à la mi-temps déjà, et même mieux que ça, car s'il y en avait eu au moins trois à la pause il n'y aurait pas eu grand-chose à dire. Dans vestiaires, les Lannionnais se sont visiblement fait secouer et ils sont revenus bien plus agressifs, plus batailleurs, et nous avons été nuls : nous n'avions plus aucune maîtrise du jeu, car on a passé notre temps à subir, et c'est bien de notre faute si nous avons été rejoints à la 95e minute, car nous avons livré une seconde période minable.

« Un mois de mai torride »

En plus, juste avant de concéder le but, on a encore eu des occasions, avec un duel perdu avec leur gardien et un tir sur le poteau. À la pause, j'avais dit aux gars de continuer pour aller plier le match, car notre défense, toute costaude qu'elle est, peut aussi un jour commettre une faute : il fallait donc se mettre à l'abri avant la fin, ce que nous n'avons pas réussi à faire. Et comme je suis, depuis toujours, le premier à penser que les arbitres sont généralement trop frileux en n'accordant pas assez de temps additionnel, là il a fallu que ça tombe sur nous, car les cinq minutes supplémentaires, je ne sais pas où notre arbitre a été les chercher. Ca nous réserve donc un mois de mai torride, car la B pourrait peut-être, elle aussi, jouer le titre à la maison lors de la dernière journée » !
  •   lire M. P. dna sle Télégramme ICI >>>
Comments