SENIORS‎ > ‎ACTUALITES SENIORS‎ > ‎

Retour aux Sources (Le Télégramme)

publié le 18 sept. 2017 à 00:04 par Avant-Garde Plouvorn
Il en a parcouru du chemin le gamin en culotte courte qui arpentait le rectangle vert du stade Prat Ar Goasven de Plouescat. En effet, c'est sous les couleurs de l'AG Plouvorn qu'Axel Bellec retrouvera, dimanche, un environnement qui lui est familier.

« C'est un joli clin d'oeil l'année où je reviens sur Plouvorn ». Axel Bellec a doublement apprécié le tirage au sort de ce troisième tour de Coupe de France. « D'abord parce que je vais retrouver le club qui m'a formé. Ensuite parce que nous évitons ainsi un long déplacement, ce qui n'est pas le cas pour certaines équipes du coin ». Un papa plouescatais, une maman d'origine clédéroise, le natif d'Ajaccio (!) sera de retour dans son pré, dimanche, à l'occasion d'une rencontre pas comme les autres pour celui qui avait chaussé ses premiers crampons dès l'âge de six ans à la Saint-Pierre. Mickaël Guéguen, éducateur auprès du talent naissant en U15, U17, puis en seniors avec Jean-Yves Audrouin, ne tarit pas d'éloge au sujet du joueur. « Je n'ai pas été surpris par sa progression, il savait déjà ce qu'il voulait. Une belle patte gauche, une adresse au-dessus de la moyenne face au but, il était bien difficile de s'en passer. À l'époque, Plouvorn était à l'affût et son départ là-bas était dans la logique des choses ».


Le gaucher de 29 ans, à l'aise aussi bien dans l'axe que sur les côtés, se remémore les événements marquants vécus du côté de Prat Ar Goasven. « Que des bons souvenirs, dont une épopée vécue en Gambardella. Nous avions été sortis par Landerneau ». Si Axel Bellec ne foulera pas le terrain plouescatais sans émotion, pas question de négliger l'essentiel, ce dimanche. « Nous viendrons évidemment pour nous qualifier, nous devons montrer que nous sommes au-dessus ». La Coupe de France, cette compétition à part, il y tient particulièrement. « J'ai vécu un 32e de finale au Poirée-sur-Vie, en 2015, avec Plabennec. Un bon et un mauvais souvenir à la fois puisque je marque et nous menons jusqu'à la 80e, avant de perdre 3-1 ». De retour « chez lui », Axel Bellec va sans aucun doute vivre, dimanche, un autre moment marquant du côté de Plouescat. 
P. L. B.
Comments